15 juin 2005: VTT 101: Participer à une course régionale

Pierre Gendron, notre bien-aimé président, a rédigé ce texte pour expliquer à un néophyte comment procéder pour participer à une course régionale. Il sera probablement utile à toi, oui, TOI, qui nous lis avec curiosité mais n'a pas encore osé faire le grand saut. Allez-vas-y, fais-le pour toi, tu nous remercieras plus tard.


Course régionale de vélo de montagne 101
(Mis à jour le 3 avril 2006)

Sur le site de l’Association circule une tonne d’informations qui prennent pour acquis que nous sommes entre nous et qu’il y a des évidences dont il est inutile de parler. Cette attitude involontairement sectaire est à corriger. Notre sport n’intéresse pas que nous; notre enthousiasme se répand et toute personne a droit à une présentation limpide de notre sport.

Toute activité de loisir ou de sport a un vocabulaire propre, amène un comportement spécifique de la part de ses pratiquants, une façon de s’habiller, de se comporter. En somme il existe un code comportemental spécifique. Qui ne se souvient pas des nouveaux qui arrivaient sur nos sites de course avec des T-Shirt blancs. Ça fait au moins deux ans qu’on n’en voit plus. Sommes-nous en train de devenir comme une autre caste cycliste?

C'est quoi une course régionale ici?

Des clubs de vélo de montagne des régions 03 et 12 s’enregistrent auprès de la FQSC (Fédération Québécoise des Sports Cyclistes) pour organiser des courses de vélo de montagne. Les quelques $$$ qu’ils en retirent servent à former une relève dans notre sport.

Une course se déroule ainsi :

  • L’athlète prend connaissance du lieu et de l’heure de sa course sur l’Avis de course publié sur le site de l’Association, dans la section Calendrier/Avis de course.
  • L’athlète se rend au site de course.
  • Il s’inscrit à la course au moins une heure avant celle-ci.
  • On lui remet une plaque (qu’il doit retourner à la fin de la course) qu’il fixe sur le guidon de son vélo et on lui donne l’heure de son départ.
  • Il se place dans un enclos avec les athlètes de sa catégorie (déterminée en fonction de l’âge et des capacités sportives—il y a 13 catégories différentes)
  • Un commissaire donne les dernières directives (nombre de tours et mises en garde de sécurité) et ensuite donne le départ.
  • Les départs se font par vagues. Une vague contient plusieurs catégories d’athlètes qui partent à la suite, à quelques minutes d’intervalle.
  • Le regroupement de ces catégories pour la course dépend du nombre d’athlètes et de leur capacités. Le but est d’éviter que des athlètes plus vites se butent à des athlètes plus lents dès les premiers mètres de la course
  • La course suit un parcours bien balisé. L’athlète suit un code d’éthique de respect des capacités des autres coureurs (céder ou demander le passage aux autres lorsque le terrain le permet)
  • Le coureur termine en passant sur la ligne d’arrivée.
  • Son temps de course est enregistré et est affiché. Sur cette affiche apparaissent aussi le rang du coureur par rapport à son groupe ainsi que le nom de son club.
  • Il y a remise de médailles sur un podium pour les trois premiers de chaque catégorie.

Est-ce ouvert à tous?

  • Il faut être détenteur d’une licence de la FQSC
  • Il faut porter un casque approuvé, avoir un vélo en ordre de rouler
  • On doit porter un vêtement avec des manches.(Un maillot avec plein d’annonces n’est pas toléré s’il n’a pas été approuvé par la FQSC)
  • On peut faire des courses à partir de 10 ans.

Comment fait-on pour s'inscrire? Combien ça coûte?

  • Si on n’est pas membre d’un club on se pré-inscrit sur place au moins une heure avant la course.
  • Pour ce qui est de la licence FQSC obligatoire, on peut l’acheter au moins une heure avant la course (20$ pour chaque course) ou en acheter une pour la saison complète (www.fqsc.net)
  • Le coût d’inscription d'une course régionale de vélo de montagne ne doit pas dépasser 10$

Comment fonctionne le classement de la série?

  • Un coureur qui a fait au moins 5 courses régionales, dont la Finale obligatoire, a droit à un classement final dans sa catégorie. Ce classement est tenu à jour après chaque course et est affiché sur le site de l’Association. On nomme souvent ce classement le "cumu"
  • Ce classement dépend d’un système établi à partir de pourcentages. Ainsi le temps du premier arrivé dans sa catégorie lui donne 100%, et le temps des autres se calcule à partir du temps du premier. On a donc avantage à toujours donner son maximum pour diminuer l’écart avec le premier et ainsi avoir un fort pourcentage.
  • À la fin de la saison les 5 meilleurs temps de chaque athlète sont comptabilisés et le meilleur de chaque catégorie est proclamé champion de sa catégorie. Il a alors droit de porter une plaque de vélo identifiée à son prénom durant toute la saison suivante.

Ça marche comment les catégories?

  • Tout d’abord, il faut dire que les catégories sont établies en fonction de l’âge et ce, pour les deux sexes.
  • Les catégories sont : peewee (10 à 12 ans), minime (13 et 14 ans), cadet (15 et 16 ans), junior (17 et 18 ans), senior (19 à 29 ans), maître 30 (30 à 39 ans), maître 40 (40 à 49 ans) et maître 50+ (50 ans et plus). L’âge qui détermine la catégorie est l’âge qu’aura l’athlète le 31 décembre de l’année en cours.
  • Mais au sein de catégories nombreuses, les capacités des athlètes étant très différentes, des sous-catégories sont en place et varient selon la démographie. Ces sous-catégories sont Sport, Expert et Élite. C’est du ressort de la FQSC de déterminer la sous-catégorie d’un athlète. Il est de mise pour un débutant de s’inscrire " sport ".

FQSC et Association?

  • Tout sport organisé fait naître un moment donné dans son histoire un regroupement des intervenants qui le font pour s’aider et pour réglementer leur pratique sportive. De cette volonté naît habituellement un organisme de régie qui peut porter divers noms. Pour ce qui nous intéresse, l’organisme de régie du sport cycliste au Québec se nomme la Fédération Québécoise des Sports Cyclistes (FQSC) Son siège social est à Montréal au Stade Olympique.
  • Les clubs des régions de Québec et Chaudière-Appalaches se sont donnés un organisme régional de promotion du sport, de représentation ,de fournisseur de services et de coordination de courses, l’Association régionale de vélo de montagne Québec Chaudière-Appalaches.
  • Les courses régionales sont organisées par des clubs selon les modalités fixées par leur Association régionale.
  • Les courses provinciales (Coupe Québec) sont organisées par des clubs ou des individus ou des entreprises selon des modalités fixées par la F.Q.S.C.
  • Les course nationales (Coupe Canada) sont organisées par des clubs ou des individus ou des entreprises selon des modalités fixées par l’Association Cycliste Canadienne (A.C.C.)
INDEX