7 novembre 2005: René Moisan termine son dernier raid

Quel lundi matin déprimant. Il vente, il pleut, il fait froid. Andrée Boucher a été élue mairesse de Québec hier. Comme si une mauvaise nouvelle c'était pas assez, mon ami Alain m'apprend le décès de son grand ami René Moisan. René était l'instigateur principal du défi qui a été posé à Alain, qui a changé toute sa vie pour au moins quelques jours et qui est devenu la série-réalité "En route vers Sainte-Anne" que vous avez suivie ici cet été.

Avec certaines personnes, la première impression ne trompe pas. J'ai connu René lors de ce joyeux party d'après-raid chez Alain, et il fut facile à cerner: c'est quelqu'un de foncièrement bon. Un gars enthousiaste, curieux, ouvert sur les autres. Un gars qui a toujours de quoi de sage à dire mais qui ne prend pas toute la place pour le faire. Un gars fier de pouvoir pratiquer notre sport, tout en restant très humble.


René et ses amis quelques jours après le raid Vélomag 2005

René adorait le vélo de montagne. C'était un raideur. Du genre pas pressé mais déterminé à aller jusqu'au bout. Il a connu le Pierre Harvey dans le temps et le Vélomag plus récemment. Il s'est impliqué en fondant et subventionnant une équipe il y a quelques années, DH Regar, qui regroupait certains de nos meilleurs descendeurs : Simon Robichaud, Vincent Roy, Éric Bélanger et mes excuses à ceux que j'oublie. Son mécénat allait aussi du côté de la musique, il a aidé de nouveaux groupes de la région. Sa feuille de route professionnelle, autant que personnelle ou sociale, est impressionnante.


Alain Leclerc et René Moisan au départ du Raid Vélomag 2005

Le cancer l'a pris par surprise à la fin de l'été. Il s'est alors embarqué pour un dernier raid, supporté par ses proches. Il a courageusement pédalé jusqu'au bout et franchi la ligne d'arrivée samedi. Le podium l'attendait sûrement en haut.

INDEX