24 mai 2006: Mathieu, Rémi et Sonia à la Bacon race

Sonia Tessier, retraitée du vélo de montagne à Québec pour aller faire des bébés en Alberta, nous raconte comment ça se passe les courses de bike dans les provinces de l’ouest.


Sonia: Salut Gilles! Je suis allé voir une Alberta cup hier à Stony Plain, à environ une heure d'Edmonton. La course s'appelait The Bacon race ! Ils faisaient cuire du Bacon et tu pouvais en manger à volonté ! Par contre ça fait dur un peu comparé à nos coupes du Québec. Je suis arrivée pour le départ des experts-élites et il y avait environ le tiers de compétiteurs qu'au Québec. En plus, pas d'animation ni musique. J'ai pas pu voir le parcours mais ce que je voyais avait l'air pas mal roulant.

J'étais avec mes deux gars, on a mangé un hot dog (sans bacon) et tiré quelques cailloux et après on est parti.

Gilles: Tiré des cailloux aux coureurs ?

Sonia: Non, dans une flaque d'eau. C'est super tripant! En plus quand le caillou tombe, ça éclabousse un peu et tu peux aussi essayer d'aller le chercher dans la flaque d'eau et tu ressors tout sale et tout mouillé. Tu peux aussi goûter un peu à l'eau mais pas trop car tu peux être malade et tu as plein de sable dans la bouche.

Gilles: Ok je vois. Pis après avoir tiré les cailloux ?

Sonia: Ah oui, quand on est retourné au char y fallait que j'empêche Rémi d'aller dans la trail de vélo et c'est juste là qu’il voulait aller. En plus on montait une côte et il fallait que je pousse la poussette avec Mathieu dedans et les béciks descendaient la côte 2 mètres à coté. Un moment donné il a fallu que je lâche la poussette pour retenir Rémi et la poussette s'est mise à reculer !!! Ouf j'ai eu le temps de la rattraper et j'avais Rémi sur le dos qui criait et j'essayais de pousser la poussette. Je devais vraiment faire pitié car il y a une fille qui a monté la poussette à ma place pendant que j'essayais de monter Rémi. Bon on s'est finalement rendu au char et je me suis rendu compte que j'étais vraiment pas en forme ! Ça donc été mes intervalles de la journée !

Gilles: J’imagine bien la scène. Tu connais le Cuirassé Potemkine ?

Sonia: Parles-tu du film qui se passe en janvier 1905 quand éclate la première révolution russe, suivie le 14 juin de la révolte des marins du "Potemkine"? Et ce qui au départ s'annonçait comme une petite protestation d'un équipage lassé et furieux de n'avoir à manger que de la viande pourrie a dégénéré en une véritable insurrection dans le port d'Odessa? Non je ne le connais pas. Pourquoi? Est-ce qu'on lance des cailloux aux coureurs?

Gilles: Non, non, c’est parce que le film est connu surtout pour la séquence du landau qui déboule les escaliers en pleine bataille. Ton histoire m'a fait penser à ça... Tu peux même le visionner à http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Cuirassé_Potemkine

Sonia: Ah tu parles de la séquence # 20. Une jeune mère et son landau. Les soldats tirent. Touchée au ventre elle tombe. Le landau s'ébranle et dégringole les marches. L'institutrice et l'étudiant sont sabrés. J'y ai pensé mais je trouvais mais j'ai pas osé le dire car je trouvais ça un peu cruel!

Gilles: Combien de personnes au total, tu penses, à une Alberta Cup? Comment expliquer? manque de montagnes, manque de population? Pas par manque d’argent, c'est sûr?

Sonia: J'analyse ça et te reviens.

Une semaine passe... (Gilles tambourine des doigts)

Sonia: Je viens de m’inscrire à la prochaine Alberta Cup. Je suis folle, j'ai même pas 200 Km de roulé!!!! J'ten redonne des nouvelles!

Une autre semaine passe...suspense insoutenable... (Gilles tambourine des doigts)

Sonia: C'est fait, la glace est brisée! J'ai trouvé ça toffe mais j'ai réussi à faire mes 3 tours. C'était assez roulant comme parcours, c'était dans un centre de biathlon. Les montées n'étaient pas trop longues mais assez à pic pour que je sois obligée de débarquer. Il y en a qui n'étaient pas trop à pic mais j'était obligée de débarquer quand même! Bref j'ai fait ma plus longue sortie de la saison! Et y'a tellement pas de monde qu'ils mélangent les catégories. Dans les novices j'étais la seule maître... Il n'y avait pas de maître sport femme et une seule maître expert.

À part ça Rémi braillait et criait Mamaaaaan, Mamaaaan, quand j'étais sur la ligne de départ parce qu'il voulait pas que je parte! Le monde a trouvé ça ben drôle! Ah pis en passant j'ai été surprise de voir que les novices c'est pu du monde à cale-pied et en T-shirt!

Je t'envois une photo de mes deux nouveaux coachs! J'ai intérêt à pédaler car celui à droite sur la photo n'est pas très patient... Mais j'ai pas à m'en faire pour le ti-blond car y dort toujours sur la job! Ça pas l'air trop safe pour Mathieu car il peut pas s'asseoir encore et mettre un casque mais je vais seulement sur l'anneau de 10 kms d'entrainement de la base et je tourne en rond!

Gilles: Les résultats sont intéressants, on y découvre que Sonia a terminé 6e, à 7 minutes de la première. On y découvre aussi qu’au total, 95 personnes ont pris le départ de cette compétition provinciale. Donc moins de risque de bouchons qu’ici dans la région de Québec. Par contre, leurs résultats sortent sans erreur et plus vite qu’ici. Faut voir le bon côté des choses. Ah oui, l’inscription (en ligne) lui a coûté 35$.

Résultats: http://www.oysport.com/abcup3.pdf

INDEX