29 mai 2006: Faut jamais lâcher

Une course de vélo, c'est jamais fini tant que c'est pas fini. Spécialement quand vous participez à une série de courses comme notre circuit régional, et visez le cumulatif le plus haut possible. Dites-vous que ce n'est pas votre rang qui compte, mais l'écart avec le premier. Vaut mieux arriver 4e à 98% que deuxième à 97%. Think about it, comme on dit. Y faut toujours forcer jusqu'au bout, donner tout ce que vous avez.

Sur route c'est un peu différent mais des fois, en fin de course, le principe reste le même. Et vaut mieux se concentrer sur son effort que de faire le frais. Voici trois images tirées du finish de la quatrième étape du Tour of the Gila, qui se tenait au Nouveau Mexique en mai.


Gord Fraser clenche tout le monde au sprint.


Gord Fraser se relève, triomphant. Piece of cake, I'm the best, I'm the boss, I'm number one.


Gord Fraser la fois qu'il a eu l'air le plus fou, coiffé à l'arrivée par Rahsaan Bahati.

INDEX