31 janvier 2006: Jour 3 : Hopkins Village / Jaguar Paw

100km au menu aujourd'hui. Qui sont devenus 110 km. On se serait cru au Trans-Gaspésien.

Les 50 premiers kilomètres pavés se sont faits en gros peloton dans la bonne humeur. Ca s'est corse par la suite en arrivant dans la gravelle rough pleine de planche à laver et de trous. Un méga-orage nous est tombé dessus. Le peloton s'est réduit à une dizaine de cyclistes couverts de boue orange. Cette route infernale est venue à bout de plusieurs. Méchant test pour le mental et les mécaniques. Walker Ferguson a cassé l'attache de sa selle et fait les 45 derniers kilomètres debout. Mon The King a tenu le coup comme un king.

On a fini à quatre, pas mal écoeurés. John, notre triathlète du Connecticut, a fini seul 3 minutes avant nous, échappé depuis la première pause-pipi de la journée. Chapeau.

3 personnes ont décidé d'abandonner et de retourner au Placenta Hotel.

On a lavé les vélos et nos petits corps dans la rivière, droit à côté de la caverne ou des centaines de touristes américains font de la descente en tubes.

On est encore en pleine jungle, au resort de Jaguar's Paw. Il y a vraiment des jaguars par ici, sauf qu'on en a pas vu encore. Demain peut-être.

INDEX