6 avril 2007: Quoi de neuf au Raid Trans-Gaspésien?

Nous avons rencontré Joey Fugère, membre du comité organisateur du Trans-Gaspésien, le doyen de nos raids, pour sawoir ce qu'il y a à sawoir.


Gilles:Salut Joey. Paraît qu'on va avoir encore un nouveau parcours en 2007?
Joey:Oui, la région est grande, et il y a plein de coins à vous faire découvrir. Pour le Raid TransGaspésien cette année, c'est près de 60 % du parcours qui sera nouveau. Et en bonus, sur les 170km de prévus, pas plus de 10km sur l'asphalte, le reste sur des sentiers avec des paysages à couper le souffle.
Gilles:Le parcours de 2006 n'était pas correct? Fûtes-vous déçus de la faible participation de l'an passé? Qu'est-ce qui motive le changement?
Joey:

Ben non, le parcours 2006 était super, mais on vise la perfection et on aime le changement. Nous étions près de 300 sur le parcours l'an passé, ce qui est très bien si l'on considère le nombre de raids au calendrier, et la distance qui nous sépare des grands centres.

Les raisons qui motivent les changements sont de plusieurs ordres. On avait envie de faire un parcours en boucle pour simplifier la logistique de l'organisation. En faisant une boucle à Bonaventure et une autre à Carleton-sur-Mer, on évite de devoir traverser les 2 rivières Cascapédia, et plusieurs kilomètres de route. C'est aussi beaucoup plus facile pour les coureurs qui retrouvent facilement leur équipement à l'arrivée. Pour les familles et les spectateurs, il sera plus facile d'encourager leurs favoris, car les distances seront moins grandes pour les observer en différents points, et être présents pour l'arrivée. De plus, on a la chance unique de faire des départs-arrivée sur des sites magnifiques à proximité de la Baie-des-Chaleurs, l'une des plus belles baie du monde…..Alors, on en profite.

Gilles:Décris-nous à quoi ça va ressembler chacune des étapes
Joey:

L'étape du samedi : La Bonaventure, une boucle d'environ 105 km.
On part près du camping Beaubassin en départ groupé sur 2 km, et on emprunte ensuite des sentiers de vélo et de VTT. On remonte la rivière Bonaventure sur près de 50km par de nouveaux sentiers. On rejoint le secteur des Lacs Robidoux (qu'on a visité en 2005) et on revient par le côté est de la rivière pour rejoindre la dernière partie du sentier qu'on a emprunté plusieurs fois dans les derniers Raids. L'arrivée se fait sur la pointe Beaubassin, comme en 2001. Le parcours est long, avec de nombreux faux plats, mais pas trop de montées casse-jambes. Une étape pour les rouleurs, avec un penchant pour le technique.

L'étape du dimanche : Le mont St-Joseph, une boucle d'environ 70 km.


Photo: Michel Dupuis

Comme en 2005, le départ se fait de la plage de Carleton-sur-Mer, et on s'attaque au mont St-Joseph. Un beau 550 m de dénivelé sur 5 km, pour se mettre en jambe. En prime, de nombreux spectateurs tout le long de l'ascension (presque autant qu'au Tour de France).

Ensuite, au lieu de partir vers Maria comme il y a deux ans, on se dirige vers l'ouest en passant d'une montagne à l'autre et en accrochant au passage des vues magnifiques sur la Baie-des-Chaleurs et les montagnes de l'arrière-pays. On rejoint ensuite les sentiers du club de ski de fond, une boucle d'une trentaine de km, avec près de 400 m de dénivelé. L'entrée de cette boucle sera courue par les spectateurs, puisque les coureurs y passeront 2 fois dans un intervalle d'environs 1 h 30 et que ce sera aussi le lieu de départ des randonnées récréatives qui emprunteront la fin du parcours du RTG. Après cette boucle, on s'offre une dernière montée technique d'environs 1km juste pour être certain de se vider complètement les mollets. Il reste finalement une dizaine de km dont les 4 derniers sur le gros plateau à 40 km/h et l'arrivée sur la plage, comme l'an dernier. Pour ceux qui y étaient, c'était vraiment spécial, avec une belle foule et la baignade à la mer en prime. Tout ça avec une remise des médailles tôt en après-midi, afin de permettre aux participants de l'extérieur, qui malheureusement doivent nous quitter hâtivement, de partir. Une étape pour les grimpeurs et les sprinteurs.

Gilles:Veux-tu ben me dire comment ça se fait qu'une course de 24h à Sherbrooke a été cédulée en même temps que votre raid? Ça va pas aider la participation, non?
Joey:On n'ira pas dans les détails, mais comme tu le sais, la FQSC commence par attribuer les dates aux Coupes Québec, et la date habituelle du RTG n'était plus disponible. Et comme il nous était impossible de tenir le raid la fin de semaine du 28 juillet dû au manque de bénévoles, nous avons accepté de tenir l'évènement les 21-22 juillet même si le 24 h de Sherbrooke se tient en même temps. Pour ce qui est de la participation, on est vraiment désolé pour Sherbrooke... Sans blague, on croit que la qualité du parcours et de l'organisation fera en sorte que les fidèles participants des 10 dernières années voudront se mesurer à notre nouveau parcours. De plus, en nouveauté cette année, nous offrons aux cyclistes de tout âge de participer au Raid. Il y aura des courses pour les bouts-choux (9 ans et moins) samedi et dimanche. Le dimanche, en plus de l'épreuve du grand raid, 3 parcours seront possibles : 10 km pour les 10 ans et plus, 30 km pour les 15 et plus le demi-raid de 70 km pour les 17 ans et plus. C'est donc un événement pour toute la famille cycliste, en plein milieu des vacances estivales, au coeur de la Gaspésie. Nous croyons donc attirer une clientèle différente de celle du 24 h.
Gilles:Qu'est-ce qu'il vous reste à faire d'ici juillet?
Joey:

Comme tu peux le constater, le parcours est déterminé à 95 %. Les détails (dénivelés, cartes...) seront affichés sur le site http://www.raidtransgaspesien.com vers le 15 mai. Pour le reste, il nous reste quelques détails à régler, mais tout se passe très bien, avec un CA dynamique et la coordination d'une équipe expérimentée comme IBIS, qui coordonnera l'événement encore cette année. Leur présence à contribué au succès de l'édition 2006 et l'avancement actuel des dossiers nous assure la réussite de la présente édition.

Mais assez discuté, viens constater par toi-même les 21 et 22 juillet 2007. Amène ta blonde, les enfants, les maillots, la crème solaire et paie-toi un beau " trip de vélo " au cœur de la Baie-des-Chaleurs…

Gilles:J'y serai, mon homme. Merci pour tout, on se voit en juillet au bord de l'eau.

INDEX