4 Juilet 2007: Testé pour vous: le Petit Raid Pierre Harvey

Pour pouvoir rassurer nos cyclistes inquiets en manque d'information, j'arrive tout juste de rouler le tracé du Petit Raid Pierre Harvey, qui sera aussi celui de la deuxième journée du Raid. Moi qui croyais que ce serait une sortie VIP avec dégustation de nachos et de vins de bordeaux aux points de ravitaillement, je me suis retrouvé en pleine corvée d'enlevage de branches. Alors si vous ne pognez pas une branche qui arrache votre dérailleur, c'est grâce à notre bon travail d'aujourd'hui. Et si vous arrachez votre dérailleur, c'est grâce à nous itou, car on en a laissé sur place quelques millions, histoire de vous donner une bonne excuse pour abandonner ou une bonne histoire à raconter en arrivant en singlespeed.

Le dénivelé et les distances précises sont maintenant en ligne sur le site officiel. Les voici pour vous simplifier la vie.

Alors finies les inquiétudes de grosse côte vers la fin, pour ceux que le Raid Vélomag a traumatisés. Le parcours que nous avons roulé mercredi est sec, bien équilibré entre les montées et les descentes, les passages techniques, les courts portages, les bouttes roulants, les bouttes très roulants, les belles descentes faciles à haute vitesse, les belles descentes à haute vitesse où il faut être prudent, les belles montées graduelles et les grosses montées difficile. Bref, il y en a pour tous les goûts. L'important est que le tout est bien réparti, avec des changements de rythme fréquents, et pas le temps de s'ennuyer.

Courte description: Après un ti-boutte d'asphalte à vitesse neutralisée, ça monte un peu pour allonger le pack, puis ça descend jusqu'à la route 175, que l'on traverse sous un pont, mais sans se mouiller les pieds, car il y a un trottoir de 2 pieds de large, faudra tenir votre bike soulevé de la main droite pour la vingtaine de pas que cela demande. Si votre bike n'est pas un Kona et qu'il est trop lourd, des bénévoles vous le traverseront avec plaisir. Après ça, on longe la 175 pour un petit boutte, jusqu'à Saint-Adolphe, où on se met à monter et monter. C'est la principale difficulté de la journée, vous devrez trouver le rythme qui vous convient. Après ça un boutte de plus en plus technique, un court hike-a-bike, suivi de chemins plus larges et roulants où vous pourrez reprendre des forces. Ensuite, des chemins de chalets... c'est beau... on contourne des lacs, on se paye la traite avec de belles descentes pour aboutir dans le coin du Lac Beauport, enchaînement de sentiers et gravelle, un peu de route pavée, une montée graduelle, quelques sentiers de 4 roues qui étaient ben boueux l'an passé mais qui sont bien secs en ce moment, et retour à Stoneham peinard par le chemin de la Sagamité, où faudra garder un peu de jus pour passer à travers les quelques vallons.

Voilà! Vous savez tout maintenant et vous pouvez dormir sur vos deux oreilles. Résistez à la tentation d'aller en pratiquer des bouttes, on s'est fait dire que beaucoup de vélos étaient passés. Si vous voulez scraper la tenue d'événements futurs, c'est la bonne façon, car les propriétaires ont accordé le droit de passage pour seulement DEUX jours, juste pour la course, ils veulent pas vous voir chez eux le restant de l'année. Anyway, l'éthique du vélo vous la connaissez: En XC, il faut toujours reconnaître le parcours, en Raid, on se réserve la surprise.

Aucun tracé ne pourra plaire à tout le monde, mais celui-ci ratisse large. Bien sûr, les cyclistes de mauvaise volonté trouveront de quoi se plaindre. Alain pourra dire dans les bouttes de belle route de gravelle sur les terres du séminaire que c'est un raid pour les roadies. Sébastien pourra dire dans les passages très techniques que c'est ben trop dur et trop long. Les cyclistes de bonne volonté, quant à eux, vont parler d'un parcours varié, bien le fun et qui leur a procuré beaucoup de plaisir.

Choix de pneus: Ah, oui, l'angoissante question des pneus: je vous conseille, beau temps, mauvais temps, de quoi d'assez cramponné, style Serac ou Mibro. Y'a des descentes rapides dans du chemin de garnotte étroit avec un dos de chameau surélevé au milieu en garnotte lousse, c'est sketchy un peu si on va trop vite, alors un peu d'accroche latérale sera souhaitable. Soyez prudents!

INDEX