11 juillet 2007: Parcs les Écarts: Corvées encore reportées

Comme annoncé dans la dernière communication, je suis allé présenter notre projet de tracé de sentiers au Comité de gestion du parc le 20 juin dernier. J'ai eu un bon accueil, tout le monde présent était heureux d'avoir des précisions sur nos sentiers. La réunion n’a absolument rien réglé mais nous a fait avancer dans le sens que ça a permis de nous présenter et bien se positionner.

Il avait été convenu l'automne dernier que le vélo devait rester du côté nord de la montagne (opposé à la rivière). Ça n'a pas changé, sauf que... une deuxième phase de sentiers pédestres est en planification, et elle fait une boucle qui passe de «notre» côté. Mon tracé et celui du pédestre, une fois comparés, se croisent à qui mieux mieux. Tout le monde a ben vu que ça marchait pas. Tout le monde est d'accord que les deux sentiers doivent se croiser le moins possible. C’est là que j’ai appris qu’il y a avait 5 comités différents dans ce parc, dont un qui s'appelle Comité des sentiers. Il a donc été convenu que ça prendrait une réunion du comité des sentiers + Gilles et Martin + Sentiers de la capitale, (responsables du sentier pédestre). Cette réunion aura comme objectif de valider deux tracés (pédestre et cycliste) qui se recouperont le moins possible. Cette réunion devait se tenir en dedans de 15 jours, suivie d’une réunion du comité de gestion juste pour entériner la proposition du comité de sentiers, pour qu'on puisse commencer à gosser nos trails. Trois semaines se sont écoulées et je n'ai pas eu de convocation encore.

J’attends donc la convocation du comité des sentiers, pour cette réunion qui, souhaitons-le, sera décisionnelle. En attendant, tout ce qu'on peut faire, c'est s'armer de patience. On peut toujours rouler dans les sentiers existants du côté nord, mais il faut éviter à tout prix d'aller dans les sentiers pédestres. Le Parc des Écarts est un parc de conservation. Je travaille très fort à convaincre les administrateurs que les cyclistes s'y comporteront en gens respectueux des sentiers, de la nature et des autres usagers. Chaque fois qu'un cycliste va rouler dans les sentiers pédestres du côté de la rivière ou roule hors des sentiers, il détruit le travail de redressement d'image des cyclistes effectué à date. Surtout celui qui y retourne après avoir été averti plusieurs fois. J'espère que tu nous lis et que tu te reconnais, car tu sais pas le tort que tu nous causes, mon gars... De grâce, svp, évite la section pédestre et reste dans les sentiers existants du côté nord.

Je vous tiens au courant de la suite.

INDEX