6 novembre 2007: Séminaire d'orientation de l'ARVMQCA le 9 décembre

Lors de la dernière assemblée générale annuelle (AGA) de l'Association régionale, il fut décidé de tenir un séminaire d'orientation sur des thèmes généraux issus de problématiques réelles et récurrentes de notre circuit de courses régional.

Le comité directeur vous expose la situation:

Lors de la fondation de l'Association régionale de vélo de montagne Québec, Chaudière-Appalaches (ARVMQCA), les clubs de vélo de montagne des régions administratives 03 et 12, l'ARVMQCA ont déterminé sa mission. L'une de ses composantes est de favoriser le développement du vélo de montagne dans la région.

Bien que le circuit de courses de l'ARVMQCA a connu une forte croissance jusqu'au début des années 2000, actuellement, la participation aux courses plafonne, même décroît légèrement. Toutefois, les jeunes membres de l'ARVMQCA ont néanmoins remporté toutes les bannières des Jeux du Québec en vélo de montagne depuis l'inclusion de la discipline au programme. On compte également une vingtaine de clubs membres de l'ARVMQCA (19 en 2007, soit plus du double que la région des Laurentides) et plus de 2000 inscriptions sont enregistrées sur le circuit à chaque année. Dans ce contexte, nous pouvons ressentir de la fierté pour notre circuit, l'ARVMQCA réalise bien son mandat.

MAIS

Il ne faut pas se le cacher, tel que mentionné précédemment, le nombre de participants à nos courses régionales diminue. La vigueur de notre circuit à long terme est à considérer, d'où l'amorce d'une réflexion commune de l'ensemble des membres et participants.

D'où vient donc cette lente érosion de la participation à nos courses?

  • Est-ce à dire que la pratique de notre sport est en baisse?
    Pas nécessairement. Il semble que la vente des vélos de montagne soit stable
  • Est-ce que la croissance du secteur route et piste en est la cause?
    Trop simpliste comme réponse. Le vélo de montagne est en compétition avec toutes les formes de loisir et donc de sports.
  • Est-ce que le statu quo est envisageable ? Doit-on espérer que la décroissance soit passagère?
    Peut-être. Toutefois, certains problèmes récurrents au sein du circuit semblent affecter négativement la participation.

C'est donc que notre circuit a besoin de «revamper» ses pratiques pour ramener les brebis égarées et aussi pour amener de nouveaux pratiquants du sport à notre circuit. C'est peut-être le temps de penser à des accommodements raisonnables dans notre offre de service.

Lors de la dernière Assemblée Générale Annuelle (17 octobre), les clubs présents ont souscrit positivement à la proposition de tenir une demi-journée de réflexion à ce sujet. Voilà quelque chose de positif. Et nous nous sommes assurés par cette action que le tout serait sincère.

Apparaîtront sur le site dans les prochaines semaines des pistes de réflexion que l'Association propose aux personnes qui seront présentes à cette demi-journée de mise en commun des pistes de solution qui feront consensus auprès de membres de l'ARVMQCA afin de favoriser leur mise en place.

Il vous faut réserver votre avant-midi du 9 décembre (9:00 à 13:00) pour participer au premier séminaire d'orientation des membres de l'ARVMQCA qui aura lien au Centre de Plein Air Le Saisonnier.

Si la promotion du vélo de montagne est l'un des mandats de l'ARVMQCA, l'Association ne peut que proposer des solutions, initier des actions et appuyer des démarches concrètes puisqu'elle ne peut rien faire sans l'appui et l'implication des principaux intervenants de nos deux régions, soit les clubs membres.

Avant la tenue du premier atelier, des statistiques vous seront présentées. Les débats peuvent débuter sur le groupe de discussion, elles se poursuivront au séminaire.

Et si, tout simplement, la baisse de fréquentation des cyclistes à nos courses était le résultat de la saturation de l'implication bénévole des clubs ? Que les courses ne sont pas adaptées pour les jeunes ? Que certains formats de courses irritent ? Que la culture compétitive du circuit de courses ne permet pas l'intégration de nouveaux participants ? Que l'intérêt des clubs soit maintenant partagé envers les membres récréatifs et participatifs ?

En somme le problème est commun à tous et toutes. Nous devons tous participer à la solution.

Nous avons pensé analyser la situation sous quatre éclairages différents.

  1. Les courses pour les bibittes, pee-wee et minimes
  2. La valorisation du travail des bénévoles
  3. Les courses du mercredi soir.
  4. L'intégration des nouveaux participants au circuit régional

Cette semaine, en préparation pour le séminaire, nous vous invitons à réagir sur les sujets du premier atelier.

Séminaire d'orientation de l'ARVMCA
Ouverture des débats - ATELIER # 1

Les courses pour les bibittes, pee-wee et minimes

À l'exception des minimes filles, les minimes garçons, les pee-wee garçons et filles sont moins présents sur le circuit. Pourquoi?
  • Les autres sports attirent plus?
  • Pourquoi les jeunes font-ils le circuit de courses ?
  • Est-ce que le format de courses est adapté aux jeunes ?
  • Les parcours sont trop courts, trop faciles pour les plus grands?
  • Les parcours sont trop longs et trop difficiles pour les plus petits?
  • C'est toujours les mêmes qui gagnent?
  • C'est rendu que ça coûte trop cher de faire des courses?
  • Les enfants se sentent de trop parmi les autres cyclistes?
  • Les enfants aimeraient varier les activités de vélo de montagne?
  • Il y a trop de différences physiques au sein d'une même catégorie?
  • On ne change rien, nos athlètes de ces catégories gagnent aux Jeux du Québec!

Les courses des bibittes… faites en vitesse? Dire qu'il y avait plus de 100 coureurs aux deux courses de bibittes du Vélirium en juin dernier.

  • Trop faciles?
  • Mal organisées?
  • Il y a des «comportements d'arénas» à ces courses?
  • Il y a trop de différences physiques entre les petits?

Des pistes de réflexion:

  • Créer des événements (un circuit à eux) pour ces trois catégories seulement
  • Varier les activités de vélo en y ajoutant des jeux d'habiletés, des courses à relais, des courses courtes style élimination (huitième de finale, quart de finale…etc) Spécialiser un club ou un organisateur pour réaliser des activités réservées aux jeunes catégories
  • L'Association aide concrètement ce club ou cet organisateur

On répond sur le groupe de discussion !

INDEX