4 octobre 2008: Oubliez le cyclocross... Cet automne, l'heure est au CANICROSS!

Ceux qui nous connaissent depuis longtemps n'ont sûrement pas oublié nos deux gros chiens Émile et Maurice, (ou avant eux, Victor, Évelyne et Velox, Dieu les garde dans le grand chenil céleste) qui nous accompagnaient souvent aux courses. Ils ne pouvaient passer inaperçus. Deux superbes lévriers irlandais, hauts comme la table, aussi pesants que moi, plus grands que moi debout.

J'aimais bien aller les promener en vélo dans le bois derrière le Village Huron. Le problème, c'est que, après une journée passée à ne rien faire dans le garage, ils étaient très fringants. En me voyant sortir la laisse, ils piaffaient tellement d'impatience que j'avais de la misère à les attacher. J'essayais de les retenir pendant que j'enfourchais mon vélo. Au signal, ils partaient comme s'ils étaient des Greyhounds chassant un lièvre artificiel sur une piste de course. En bas de la rue, ils viraient à droite à 90 degrés sur le trottoir du Boulevard de la Rivière...sans ralentir... et il fallait que je vire moi itou... en freinant de la main gauche (frein avant, pas besoin de vous le dire) et en tenant la laisse solide de la droite... Eux sur le trottoir et moi dans la rue... pas reposant, surtout si on arrivait devant une auto stationnée!! Dans ce cas, je devais grimper sur le trottoir derrière eux en tenant le guidon de la main gauche seulement... Parfois, ils me donnaient un break en ralentissant, mais c'était mauvais signe... L'exercice activait leur métabolisme et ils chiaient en courant sur une dizaine de mètres. Attention de ne pas rouler dedans et STOP! WOE!! on s'arrête pour ramasser votre marde. Mettons que je poussais un soupir de soulagement en arrivant dans le bois et en les détachant pour qu'ils courent à leur goût.

Pourquoi que je vous raconte ça? C'est une entrée en matière pour le sujet d'aujourd'hui, pour vous dire que si mes chiens étaient toujours vivants, nous ferions une équipe du tonnerre de Canicross. Nous serions champions mondiaux du Bike Jooring, format 1km. Car il faut dire qu'après un kilomètre ou deux, les pauvres bêtes ralentissaient, et après une heure, c'est moi qui les traînait en laisse jusqu'à la maison. Mais diantre, je gage que vous ne connaissez pas le Bike Jooring! Hé hé, C'est l'une des trois disciplines du Canicross, avec la course à pied et la marche rapide. Le Bike Jooring est une compétition de cross-country où le cycliste fait équipe avec son chien, auquel il est attaché par une Gay-Rope fixée au guidon. (batinse, j'aurais dû y penser dans le temps).

Ce sport vous intéresse? Vous voulez l'essayer? Une compétition aura lieu à l'île d'Orléans le 18 octobre prochain. Cliquez ici pour tous les détails et même les règlements. c'est passionnant!

Pour en savoir plus: canicross.com.

INDEX