26 novembre 2008: Pimpe mon Pugsley

Gabriel Mailhot nous a présenté l'an dernier son vélo Surly Pugsley, qui en plus de l'amener hors-sentiers l'amène au travail, été comme hiver, ce qui représente une trotte quotidienne d'une trentaine de kilomètres. Il nous avait promis de nous informer sur la fiabilité de ce vélo, alors il a tenu promesse. Et vous allez voir qu'il ne s'est pas gêné pour lui insuffler quelques chevaux-vapeur additionnels!


Salut Gilles,

Je te redonne des news à propos du Pugsley ;-)

Je suis à ma 3e année sur ce «yeti» cycle et j’apprends encore à le manier. Premièrement, je dois souligner qu’il y a un problème avec les jantes Large Marge; bien qu’elles soient garanties et que j’arrive à en avoir de rechange par RMA, il reste qu’elles se déchirent au joint en 2 mois d’utilisation seulement. C’est que le joint n’est pas super solide et que le pneu en s’aplatissant exerce une pression sur les rebords… Le résultat donne ceci :

Présentement, j’ai dû retourner 2 jantes en RMA. Malheureusement, la première a pris 1 an avant que je puisse la recevoir faute au stock B.O.. La deuxième a pris 2 à 3 semaines. C’est NRG qui fait respecter la garantie. Alors, voici ma nouvelle jante :

Cette fois-ci, ils m’ont envoyé une Large Marge un peu spéciale; si tu remarques, les rayons sont vraiment décentrés vers la droite. C’est pour permettre à la roue de mieux s’enligner avec le dérailleur avant. Voici ci-dessous un dessin des deux modèles possibles.

Après inspection de la jante, je ne suis pas impressionné par la qualité. Ci-dessous on peut voir que le joint n’est pas plus solide que sur le modèle standard.

Et c’est pire lorsqu’on inspecte le joint à la lumière…

Là je suis un peu découragé. J’ai donc décidé d’essayer de coller la jante pour lui donner une meilleure vie.. Au risque d’annuler la garantie. Mais bon, un gars s’tanne!

J’ai choisi une colle de construction qui est censée fonctionner sur le métal. Voici ce que ça donne..

J’espère pouvoir au moins pouvoir durer pour un an avec ça. Si tu connais quelqu’un qui pourrait me faire une jante «custom» mais très solide, dans les mêmes dimensions que la Large Marge, je suis preneur!!

Bon, ensuite j’ai pris la décision de me lancer dans un projet de eBike. C’est quoi un eBike? C’est une bicyclette électrique (e pour électrique). Après avoir fait des recherches et avoir pris contact avec quelques forums, j’ai décidé de monter un prototype avec un kit de conversion; créer le premier Pugsley à moteur.

Mon choix s’est arrêté sur le kit de conversion Ezee. C’est un moteur hub à engrenage qui peut recevoir un frein à disque. Étant donné que je voulais garder mes pédales et mes 9 vitesses du SRAM, il fallait alors que je pense à une traction avant. Le kit Ezee était parfait pour moi.

J’ai fait affaire avec Renaissance Bicycle Co. à Vancouver. Les gars là-bas sont super! C’est des vrais trippeux. En une semaine, je recevais à ma porte le moteur hub.

Pour que le moteur hub puisse être monté sur une suspension Shiver SC, j’ai dû trouver un machiniste pour «gosser» une interface. C’est que l’essieu du moteur est dédié au moteur et ses engrenages, alors que la suspension a son propre essieu dédié. Je suis allé alors chez PUMP sur St-Vallier. Le gars m’a fait ça pour une centaine de dollars. Voici le montage sur la suspension :


J’ai ensuite installé le contrôleur, l’ordinateur, les fils, la batterie.. Bref, c’est du pur custom.





J’ai aussi placé un « gravity dropper » qui me permet d’ajuster « on the fly » la hauteur de ma selle; c’est particulièrement pratique en hiver.

Le petit ordinateur possède aussi un senseur de type «cat-eye». Avec les jantes très large ce n’est pas évident de le fixer, car l’aimant passe trop loin du senseur. J’ai été chanceux et j’ai trouvé un « spot » où je pouvais le fixer; c’est juste au-dessus du moteur, sur le caliper des freins à disques.

Et finalement, un « tensionneur » de chaîne à l’avant.

Et voilà le nouveau Pugsley!!

Après une semaine de tests, voici mes commentaires :

  • GEEEEZZZZ! *-P;
  • Moyenne de 50 Km/h;
  • Autonomie d’à peu près 30 Km;
  • Vitesse max atteinte = 82 Km/h;
  • À cette vitesse, y fé frète !!!
  • Très stable, merci aux pneus Endomorph;
  • Un excellent torque, je peux monter la côte Lamontagne en accélérant !!
  • Après une bonne run d’au moins une heure, mes batteries sont trop chaudes pour une recharge et je dois les mettre au moins 1 heure dans le frigo .. Héhé;
  • Une charge complète me prend être 3-4 heures;
  • Ça me coûte 0.10$/100Km en coût énergétique.

Il va me rester le test de l’hiver. Je te redonne des news en 2009.

Il va falloir que tu viennes l’essayer un de ces jours!

A+
Gabriel Mailhot

INDEX