3 juillet 2009: BC Bike Race, jour 4

Pok, Pok, POAAAAAAK!!! Le poulet nous a tous réveillés à 4h30 ce matin. C'est paraît-il une tradition dans cette course qu'un des organisateurs fasse un simulacre de cocorico de coq asthmatique dans son porte-voix, en agitant une poule jaune en caoutchouc. Quel bonheur de se réveiller ainsi dans la bonne humeur, en plein milieu de la nuit, alors qu'il fait autour de zéro dehors. J'ai tellement gelé cette nuit que je ne dormais plus depuis 2h30 anyway. Philippe aura pour mission aujourd'hui de passer par le Canadian Tire pour m'acheter un sac de couchage plus chaud.

On a pris les autobus scolaires à 5h, puis le traversier en direction de la terre ferme en face, appelée la Sunshine Coast, une partie du littoral accessible seulement via les traversiers. On a ensuite pris encore les autobus scolaires, jusqu'à devinez quoi? Ben oui, un autre traversier!

Vers 11h, la course a enfin débuté. En un mot, ce fut une dure journée au bureau. 70 km, 1800 mètres de dénivelé. Les organisateurs avaient prévu que les premiers coureurs entreraient en 2h30, ça leur en a pris une de plus. Nous, on a fait 5h20. Commentaire de Martin:" J'ai eu du fun, mais ça a été la plus difficile." Yvan: "très belle journée, ils nous ont gardé toutes les smarties pour la fin" En effet les derniers kilomètres ont été pas mal capotés, une descente sans fin dans du doux singletrack, puis des sentiers larges très rapides...ça rentrait au poste en ta...

Ces instants d'extase ont été chèrement payés par de très longues montées dans de nouveaux sentiers fraîchement ouverts, où il fallait pousser les vélos à la queue leu-leu. Donc mon commentaire à moi: "trop de push-a-bike".

INDEX