2 août 2010: Aux armes, compagnons!

La semaine dernière, les médias nous ont fait part d’un cas de rage au volant particulier, alors qu’un autobus a frappé volontairement un coureur cycliste, Martin Roseboom, alors qu’il s’entraînait pour les jeux olympiques. On espère que ses blessures ne nuiront pas à sa préparation et que Aroussen et le comité de haute performance de l’ACC tiendront compte de cet incident lors de la sélection de l’équipe nationale.

Le chauffeur d’autobus aurait pété les plombs après que le cycliste lui ait lancé un suçon. Le poids et la saveur de l’arme n’ont pas été précisés, mais le chauffeur, (probablement en proie à un choc nerveux) a porté plainte à la police, ce qui fait que Martin sera accusé « d’agression armée avec un suçon ». Soyons sérieux. Voilà une arme bien légère face aux 10 tonnes du mastodonte que pilotait notre bouillant chauffeur. Il est temps pour les cyclistes de se doter d’outils plus performants afin de faire valoir leur point de vue lors d’altercations avec les automobiliste. Un suçon, c’est pas sérieux. Faisons-nous respecter que diable!

Heureuse coïncidence, j’ai reçu cette semaine un envoi de Marc Deschênes, du club Cycliste Cyclone d’Alma, me mettant au courant des plus récents articles faisant maintenant partie de «l’équipement de base de tous les coureurs et coureuses du CVM Cyclone d'Alma». J’ai nommé la clef et le pistolet du cycliste, tels que vus dans un guide sur les vieux outils acheté par Marc l'an passé à Tours en France lors d'une visite au Musée du compagnonnage.

INDEX