11 novembre 2010: Camp d'entraînement à Moab 2011

L'an passé, l'ami Éric me demande conseil. Il cherche une destination pour une semaine d'entraînement en vélo de montagne en avril, où il pourra rouler beaucoup, avec une logistique minimale, le moins de perte de temps en déplacements en voiture possible, des sentiers variés, l'option de rouler sur le plat ou dans du dénivelé sérieux, de la belle température et de beaux paysages.

Je lui ai dit que la tendance actuelle était d'aller à St-George, Hurricane, Fruita, etc., là où on trouve des sentiers full hot. M'a répondu que c'était pas essentiel, qu'il cherchait un entraînement dans les meilleures conditions plutôt que de rider le sentier ultime. J'ai dit : «OK, pour pas te casser la tête, Moab est l'idéal. Et on part avec vous, je vais te guider, après 6 visites ½ la-bas, je connais les trails pas mal» (je vous expliquerai un jour le ½).

Résultat, on y est allés, Éric a capoté. Sa blonde Cri-Cri encore plus. La semaine fut idéale, ça a donné lieu à un savoureux conte de noël à saveur satanique que vous pourrez lire dans le magazine Vélomag d'hiver 2010, qui vient juste de sortir. On a rencontré des amis là-bas et on s'est dit qu'il faudrait revenir une plus grosse gang, que ça serait encore plus le fun. Sauf que ça complique la logistique quand on est beaucoup. Sauf si on a des experts en logistique pour nous aider. D'où l'idée de vous proposer une semaine en gang, entre tripeux de vélo de montagne et d'entraînement, dans un cadre pris en main par des experts, les gars de Eco Aventure Monde et Horizon 5 (les organisateurs du Raid Bras-du-Nord). On vous a concocté un «best of» des trails de Moab, vous m'en direz des nouvelles.

Vous trouverez ici tous les détails sur le forfait. Le groupe y va en camping, mais il y a un motel juste à côté, de l'autre bord du champ, pour ceux qui veulent coucher au chaud, tout en ne perdant rien des activités communes. Pour ceux qui s'inquiètent sur leur niveau de forme ou d'habileté, qui ont le syndrome «je suis pas à ma place, Morneau roule trop vite pour moi», rappelez-vous que je roule à la vitesse de ma blonde. Isabelle est un diesel, qui nous donne le pace idéal pour des longues sorties de fond, ce qui est le but de la semaine. Sachez aussi qu'on forme toujours deux groupes, avec vitesse et distances adaptées. Vous pouvez choisir le matin dans quel groupe ça vous tente de partir, selon votre humeur, votre forme ou vos petits bobos.

Ce que j'aime bien de la formule, c'est que l'équipe monte en camion avant nous et amène nos bagages et nos vélos. Donc pas de surcharge exorbitante à payer pour les vélos dans l'avion, pas de danger de les endommager ou de les attendre pendant deux jours parce qu'ils sont restés à Toronto ou partis à Fort Lauderdale au lieu de Denver. Pensez-y : prendre l'avion sans bagages de soute, ne pas avoir à réserver les hébergements, la voiture de location, ne pas avoir à conduire pour se rendre, ne pas avoir à chercher est you la trail, ou à sortir la carte pour retrouver son chemin : C'est priceless tout ça.

Si ça vous intéresse, écrivez moi avec vos questions ou réservez votre place pour la réunion d'information à ce sujet:

Le 24 nov à 19h chez
Éco Aventure Monde
210 rue Lee, Suite 250
Québec, G1K 2K6
info@ecoaventuremonde.com
www.ecoaventuremonde.com
Tel : 418-704-5031

Après la réunion et votre décision prise, vous serez ben crinqués, et vous pourrez assister à la conférence de Ti-Mike Le Blanc le 30 novembre au PEPS sur les camps d'entraînement.

INDEX