6 février 2013: Recycler ses vieilles chaînes pour rouler l'hiver : Mode d'emploi

Pierre Gendron a testé pour nous le système de chaîne hivernale à pneus vélo ghetto de son voisin:

J'ai un voisin idéal: on se parle, on bouleshitte politique, sport; on partage des outils, des services; en fait, chacun peut compter sur l'autre... sans que chacun ne vienne assiéger la bulle de l'autre.

Mon voisin voyage pas mal au Québec et est en contact avec la nature et ceux qui l'aiment. Quand il est à Québec, il voyage vers son travail à vélo. Les jours de tempête ou jours dangereux, il prend son vieux char.

L'autre jour, il est arrivé avec une roue avant de vélo ceinturée d'une vieille chaîne de vélo. Il me montre le tout, m'explique comment en faire l'assemblage et m'offre d'essayer son vélo muni de cette concoction hivernale.

Voici d'abord le mode d'emploi:

Voici les étapes:

1 - On mesure la chaîne le pneu gonflé (l'utilisation de ruban gommé facilite l'installation bien centrée de la chaîne):

2 - On enlève 2 maillons

3 - On dégonfle le pneu

4 - On assemble la chaîne

5 - On regonfle pour le résultat final

Essai routier:

Je roule sur de la sphate, de la glace et de la neige très durcie. J'accélère (ce qui ne donne rien car la chaîne est posée sur la roue avant seulement--mon voisin sait que c'est la roue avant qui te fait tomber, pas la roue arrière!) et glisse évidemment. Puis je prends ça plus mollo, question de créer le vrai feeling qu'on a quand on s'en va, le matin, travailler à shop au lieu d'aller rouler sur les routes de Cuba en plein hiver dans un tout compris comprenant une bonne quantité de mojitos.

Le pneu arrière mord.

La roue avant se comporte comme si elle était sur un rail. Ça roule rectiligne, ça ne saute pas et ça ne donne pas la sensation que le vélo cherche à changer de voie comme lorsqu'on roule dans une voiture pas large (Echo 2000) sur le boulevard de la Capitale dans les ornières creusées par les poids lourds.

Je freine sur de la glace "bleue" et ça grafigne tout en restant en ligne droite.

Ensuite je roule sur le pavé sec et tout reste en ligne.Le bruit de roulement ne choque pas l'oreille sensible Je tente des changements brusques de direction, des zigzags, etc. Rien de l'assemblage ne bouge.

Je n'ai pas eu la chance de tester le tout en conditions urbaines extrêmes comme par exemple pédaler dans la voie réservée aux autobus, sur la Côte d'Abraham quand tu descends vite avec un métrobus 800 sur ton aile arrière ou se taper la Salaberry avec son tournant à droite en pleine vitesse.

En somme, un moyen écono de recycler ses vieilles chaînes et de rouler en sécurité l'hiver.

Mise en garde: le présent assemblage vaut pour un usage régulier urbain.

INDEX