6 novembre 2013: Enquête: Les enregistrements secrets

Bonjour, ici Alain Gravel. Cette semaine à l'émision Enquête, des révélations choc! Nous avons mis la main sur des enregistrements troublants dans la saga du maire de Toronto Rob Ford. En fouillant la banque de données des services secrets des USA, il a été possible de retracer cet appel téléphonique passé par le maire, qui demandait conseil au cycliste professionnel Ryder Hesjedal. En voici une traduction.

Rob: Hey Skinny Boy! Tout d'abord, bravo pour ta victoire à la course en Italie et l'ensemble de ta carrière. Je ne suis pas un gros fan de vélo, mais il faut reconnaître le talent des vrais professionnels quand on en rencontre un et je dois dire que tu fais vraiment honneur au monde qui porte des petits vêtements sexy en lycra.

Ryder: Salut Fatty, merci pour ces beaux compliments. C'est un peu tard par contre, cette année ma carrière va moins bien, je suis "malade". De ton côté, ça n'a pas l'air d'aller fort non plus?

Rob: Ben justement, c'est pour ça que je t'appelais. Plus ça va, plus mon dossier s'alourdit. Tu sais, le fameux vidéo où je fume du crack? Je pensais que mon chauffeur l'avait récupéré, tsé, en menaçant de mort mon vendeur de drogue, mais on dirait que la police en a une copie, alors chus dans l'eau chaude pour de vrai. Je pense que j'aurai pas le choix de passer aux aveux et comme tu l'as fait plus tôt cette semaine, je me demandais si tu pouvais me donner des trucs.

Ryder: Pas de trouble. En premier, rappelle-toi le principe #1: Si t'as pas le choix d'avouer, n'avoue surtout pas plus que ce qui a déjà été prouvé hors de tout doute. C'est maître Snitters, de la firme Crooked, Sonovabitch and associates qui m'a dit ça. Les mêmes avocats que Chris Sheppard, et qui sont en train de travailler avec Seamus McGrath. Ils sont hot. Principe #2: Beurres-en en épais en faisant tes confessions, faut que ça soit émouvant, que ça ait l'air de venir du fond du coeur. Principe #3: Nie tout le reste en bloc. Reste en poste, la vie continue comme si de rien était.

Rob: Ouais, tu penses vraiment que le monde vont croire à ça?

Ryder: Bah! Fais-toi en pas avec ça, ça va passer comme dans du beurre! T'as un bon fan base, la Ford Nation, ils vont t'appuyer 100 milles à l'heure, quoi que tu fasses. C'est pareil pour moi, je suis le plus grand, tout le monde m'admire, tout le monde me voit comme un héros, j'ai encore ma job, mon équipe et mes sponsors m'appuient all the way, l'an prochain on en parlera même plus. Tout baigne mon gars. Anyway, comme toi comme pour moi, légalement, personne ne peut rien faire contre nous, on est morts de rire.

Rob: Bon ben tu m'encourages, m'en va essayer ça. Aye, un gros merci pour ces conseils. Si tu passes par Toronto, fais-moi signe, on ira faire la tournée des clubs et fumer un gros bat.

Ryder: Ha Ha! Un joint, niaise pas avec ça, on va s'injecter de quoi, c'est moi qui paye!!!

Rob: (gros rire gras) Ha Ha Ha!!!

Ryder: (petit rire maigre) Ha Ha Ha!!!

INDEX