29 avril 2014: Directement des boules à mites: Le mulot récalcitrant

En fouillant dans mes archives tard hier soir, je suis tombé sur ce brouillon de chronique amorcé en 2007 et que je croyais perdu à tout jamais. Tant qu'à l'avoir presque tout écrit dans le temps, je me suis dit aussi bien le mettre en ligne.

En octobre 2007, j'avais donc mis en ligne dans le Groupe de discussion avec une photo de mes armoires de cuisine, demandant: Que s'est-il passé ici, qui m'a fait coucher tard ce soir-là?

Quelques réponses originales ont été suggérées:

«Tu veux poser un aspirateur central oubedon tu as échappé ta clef IKEA entre le mur et l'armoire.»

«T'as acheté le guide pratique : JE transforme ma cuisine , des Éditions Pratico-Pratiques, pis tu t'es mélangé dans la partie étapes par étapes de l'installation des armoires. Ce qui a pour effet qu'il t'est beaucoup plus difficile d'avoir accès à ta boite de céréales Frootloops le matin pour déjeuner.»

«Capture d'une souris addict au Electrasol, mais elle n'avait que 16 ans et c'était un vieux rat qui lui a dit d'en prendre la première fois.»

«T'as essayé de buter une souris. D'abord avec une trappe... mais en vain. Ensuite en l'étouffant avec un gant de caoutchouc... mais en vain. Ensuite à coups de planche... mais en vain. Ensuite à coups de tournevis... mais en vain. Ensuite en l'enfermant dans un plat de plastique et en la secouant ensuite dans tous les sens... mais en vain. Finalement, t'as décidé d'utiliser tes puissants talents de cook pour lui préparer un bon petit plat avec les ingrédients douteux de l'armoire de droite et elle est morte sur le coup.»

La dernière réponse n'était pas loin de la vérité, sauf que menute, mes ingrédients ne sont pas douteux et que je mijote des petits plats bons pour la santé. Voici ce qui s'est vraiment passé:

Un beau jour, SURPRISE! on trouve par hasard des crottes de mulot à l'endroit marqué du 1. «Enfer et damnation! Des souris chez nous! Quelle honte! Je t'avais dit de ne pas laisser la porte du garage ouverte toute la journée, etc....»

Pose d'un piège à souris au point 2. Sans en parler à Zac, bien sûr. Zac est un ardent défenseur de la vie animale sous toutes ses formes. Je vous JURE, on a pas même le droit de tuer une mouche ou même un maringouin qui vous pique, il faut lui dire de s'en aller, woush woush...

Un peu plus tard, on entend un beau «CLAC»!!! La souris s'est prise dans le piège. On attend que Zac dorme pour cueillir le piège et jeter le tout aux poubelles.

En ouvrant l'armoire, SURPRISE! pus de piège! Il a complètement disparu, volatilisé!

Probablement tombé en dessous, par le trou autour du drain dans le coin (juste à gauche du 2). Que faire? Tout démancher pour tenter d'avoir accès dessous? Impossible, toute la structure est boltée solide. Mettre ma main dans le trou pour voir si y'a de quoi? Hum… tout d'un coup que la bête est pas morte et qu'elle va me mordre et me transmettre la syphillis? Que faire? Je sors mes gants de cayoutchouc (12) et je sonde le trou à recherche de Mickey… Ma main est trop grosse. Alors, au diable les maladies, j'y vais à mains nues... SURPRISE! rien pantoute dans ce trou.

Je sors le tiroir d'à côté pour le fun. SURPRISE! la trappe à souris est rendue au point 3, acottée sur la cloison (4) et SURPRISE! y'a rien dedans le piège.

Je viens pour ramasser le piège... SURPRISE! Mômaaan!!!! y'a une queue qui grouille accrochée après!!!!!

La &*#! de souris, elle s'est pognée la patte d'en arrière dans le piège, a tombé dans le trou (2), avec le piège accroché dans la patte, elle a traversé du côté des tiroirs, puis a traversé la cloison (4) pour aller en dessous de l'évier à côté. Le piège, lui, n'a pas passé, ça mesure à peine 5mm d'épais l'espace pour passer sous la cloison (4).

Alors, je sors mon gant (12) et une paire de pinces (5), dans le but de la tirer par la queue. J'ai aussi pensé à me munir d'un ti-plat (13) pour mettre la souris vivante dedans.

SURPRISE! la souris ne passe pas de reculons. J'ai beau tirer, elle se débat pour rester de l'autre bord, si bien que sa patte est kiziment sortie du piège.

Shit, pauvre bête, j'arrête de tirer. Faut trouver une autre solution.

Je décr*sse toute la belle finition au bas des armoires pour accéder au dessous de l'évier... SURPRISE! pas moyen d'en enlever plus! J'ai tout juste accès à l'espace par un tout petit interstice entre le panneau de devant et la bouche d'aération (6). Impossible de l'atteindre avec mes mains. Je cherche une façon de la forcer à rebrousser chemin. J'ai trouvé! Le tournevis multi-toute à 6 têtes avec tige télescopique aimantée et lumière intégrée que m'a vendu un ex-détenu l'autre jour pour 3 paiements faciles de 35$. Aussi ben s'en servir...

Alors, je spooke à qui mieux mieux le rongeur avec a tige du tournevis. Terrifié, il tente de rebrousser chemin, de revirer sur lui-même, mais il est coincé et pas capable d'aborder le trou tête première. Pauvre petite bête... allez, force, t'es capable!

Bon, y'est pas capable. Que faire? Ah là là, je ne vois qu'une seule solution et elle me crève le cœur. Je me saisis d'un autre piège à souris (7). Vous me voyez venir? J'attache la corde (11) au piège à souris. Je pousse le piège à souris avec le ti-bout de bois (8), qui s'avère trop court. Je cherche de quoi de plus long : une section de la piste de Hot Wheels à Zac (9). Donc, je pousse délicatement le piège amorcé vers la souris en grimaçant…ARRGGGHHH!!! Jusqu'à temps que ça fasse… CLAC!

Ouille, pauvre petite souris. Je la laisse faire son deuil quelques minutes, et quand je suis bien sûr qu'elle ne bouge plus, je libère sa petite patte du premier piège (3), et je tire sur la corde pour ramener le 2e piège et la souris écrapoutie.

Je range le tout pour que Zac s'aperçoive de rien. Pas un mot sur la game, si jamais il apprend, il va m'en vouloir toute sa vie.

INDEX