Merci Cycles Lambert Association régionale de Vélo de Montagne Québec Chaudičres Appalaches Page Facebook de l'ARVMQCA

VMQCA - Chroniques de Gilles
CHRONIQUES DE GILLES

18 Août 2016
Radio poubelle vs vélos à Québec: Lettre ouverte au FM93

retour Ă  l'index

En novembre 2013, j'ai pris le temps d'écrire au FM 93 pour dénoncer les énormités qui s'étaient dites sur les ondes. Après avoir entendu ce qui s'est dit sur les ondes ce midi, j'ai pas pu m'empêcher de leur écrire à nouveau, et ce fut plus rapide... je n'avais qu'à copier-colller, presque.

Québec,
17 Août 2016

M. Richard Renaud, Directeur général, FM 93
M. Carol Tremblay, directeur des ventes, FM93

Messieurs,
Je reprends presque mot pour mot un courriel envoyé en 2013 pour commenter ce qui s'est dit sur vos ondes ce midi (17 août) dans l'émission de Duhaime-Drainville:
LIGNE OUVERTE: Croyez-vous qu'on devrait bannir les vélos, où la limite de vitesse est supérieure à 50 km/h? (23:38)

Monsieur Duhaime s'est dit totalement en faveur d'une pétition visant à bannir les cyclistes des routes de plus de 50km/h et a passé une vingtaine de minutes à crinquer les automobilistes envers les cyclistes, ressassant une fois de plus les clichés selon lesquels les cyclistes de façon générale ne respectent pas le code de la route, pour ensuite prendre les appels d'automobilistes, mettant tous les torts sur les cyclistes, rabâchant à nouveau le discours de "l'automobiliste qui paye des taxes et qui a tous les droits sur la route, vs le cycliste qui ne paye pas de taxes et ne respecte pas le code de la route", alors que les statitiques de Vélo-Québec révèlent que 9 cyclistes sur dix conduisent une voiture immatriculée. En évoquant le principe d'utilisateur-payeur, monsieur Duhaime laisse entendre que les seuls revenus des immatriculations financent la totalité des infrastructures routières. C'est vraiment du gros n'importe quoi.

Vous avez entre les mains le pouvoir d'influencer l'opinion publique de façon positive, pour littéralement sauver des vies via un partage de la route. C'est vraiment dommage que vous utilisiez ce pouvoir de façon si négative. La course aux cotes d'écoutes et au profit ne devrait pas se faire ainsi à tout prix, en distillant la haine au lieu de prôner le partage sécuritaire de la route. C'est malheureux, mais le qualificatif de radio-poubelle, en ces circonstances, est tout à fait mérité.

Je salue les propriétaires de boutiques de la région, en souhaitant qu'eux aussi sachent mettre de côté la notion de profit à tout prix pour se tenir debout et ne pas annoncer sur vos ondes tant que des individus de la trempe de M. Duhaime y séviront. Et je salue les cyclistes de la région qui liront une copie de cette missive en ligne, qui comme moi n'hésiteront pas à fustiger ou boycotter une boutique qui annoncerait sur les ondes d'une radio qui crache sur les cyclistes et vise à les éliminer des routes.

Ceci dit uniquement en mon nom personnel, au nom d'un père qui aimerait que ses enfants puissent faire du vélo sur les routes du Québec de façon plus sécuritaire.

Merci

Gilles Morneau
Chroniqueur/rédacteur
Magazine VĂ©lomag
www.velomag.com

Président,
Association Régionale de Vélo de Montagne Québec-Chaudière-Appalache
www.vmqca.qc.ca

Consultant en aménagement de sentiers de vélo de montagne



retour Ă  l'index