16 janvier 2003:
Une équipe de Québec au Raid Ukatak

Le Raid Ukatak approche. Vous en avez entendu parler... Une compétition internationale en plein hiver dans Charlevoix. Une affaire de fous ousque tu dors pas pis tu avances comme un zombie pendant 5 jours sur 400 km en changeant de sport de temps en temps:

Vélo de montagne
Raquette
Ski de fond ou back-country
Techniques de corde (rappel, tyrolienne, jumar ou ascension de corde)
Orientation (carte et boussole)

Il sera intéressant de suivre la progression des équipes, et tous les cyclistes de la région auront un parti-pris pour notre équipe locale, qui compte en ses rangs nul autre que Jean-Arthur Tremblay, saguenéen que nous avons adopté il y a quelques années et qui ne cesse de nous épater avec ses performances à vélo. Nous avons rencontré J.A. pour savoir comment allait la préparation.

Gilles: Quel est le nom de votre équipe?

Jean-Arthur: Auberge du ravage/Commençal supervélo

Gilles:Quels en sont les membres?

Jean-Arthur: J.A, Denise Hovington (ma copine) Guy Gilbert et Simon Coté. À la base, nous sommes tous des coureurs en course à pied (d'assez bon niveau, nous avons 64 marathons a notre actif) nous possédons aussi tous de l'expérience en raid d'aventure, tous ont une bonne expérience des raids de vélo de montagne et tous sont des coureurs de bon niveau en ski de fond (loppet et etc...) donc très familiers avec les disciplines de Ukatak.

Gilles: À combien évaluez-vous le coût d'une telle aventure?

Jean-Arthur: Mis a part l'inscription de 3000 $, en excluant l'achat des vélos, il faut prévoir au minimum 4000 $ c'est-à-dire au bas mot 7000 $ pour l'évènement (pensez-y bien avant de vous lancer dans l'aventure)

Gilles: Vous en avez de collé ou bien vous avez trouvé des commandites?

Jean-Arthur: La recherche de partenaires financiers a été des plus ardues, cela nous a permis d'apprendre que certaines grosses compagnies américaines d'équipements de plein air (North face) connues ne sont établies au Québec que pour vendre à gros prix et faire de l'argent, ils ne sont pas intéressés du tout à supporter les équipes Québécoises dans ce genre de projet, c'est malheureux.

Gilles: Et vlan dans le nez pour North Face. Étant donné qu'ils ne se sont pas impliqués, vous êtes allés cogner chez Louis Garneau?

Jean-Arthur: Non...la raison est simple il me commandite déjà pour le vélo de montagne (équipe RDI) Donc j'ai pensé en solliciter d'autres...et bof!

Gilles: Quels sont ceux qui ont accepté de vous aider, maintenant?

Jean-Arthur: Commençal supervélo, Auberge du ravage de la pourvoirie du lac Moreau de l'arrière pays de Charlevoix, Transport Sacré-Coeur, Production Carol Allain, Librairie du Saguenay, Jacques Gagnon dentiste, Gaspé Aventure, la Papillotte, Nutrition sports fitness, Sécurisport, Rocs Gyms (tu comprends pourquoi nous avons abrégé notre nom d'équipe???)

Gilles : Une chance que ces gens se sont impliqués, sinon adieu UkatakŠ
Dis-moi, la Papillotte, c'est aux Halles de Ste-Foy?

Jean-Arthur : Oui, aux Halles de Sainte-Foy et sur René Lévesque sous le restaurant le Cochon Dingue. Ils ont participé à l'élaboration et la préparation de nos repas (Merci à Pauline Kein pour son écoute)

Gilles:Commençal, c'est un restaurant? Ah non, c'est vrai, c'est des supervélos français importés par SportExclusiv. J'ai eu un blanc, excuse moi.

Jean-Arthur: Je t'excuse. Ils nous fournissent les vélos, les tuques et beaucoup de disponibilité. Merci à Jurg.

Gilles: Sécurisport vous fournissent quoi?

Jean-Arthur: Du temps de ses employés et du matériel pour fabriquer certaines parties de notre équipement: poggies,dossards etc.. merci à André Voyer et son équipe pour sa contribution.

Gilles:Nutrition Sport Fitness fournissent les vélos stationnaires, appareils, poids et haltères pour votre entraînement?

Jean-Arthur: T'es dans le champ, ils nous fournissent toute la bouffe énergétique. Merci à Luc Métayer de son support

Gilles: Gaspé aventure?

Jean-Arthur: Des rabais sur de l'équipement, parce que ça en prend!

Gilles: Rocs Gyms?

Jean-Arthur: Roc Gyms nous ont laissé perfectionner notre technique d'escalade dans leurs locaux et fourni de bons conseils. Merci à Francois-Guy Thivierge pour son précieux coup de pouce (allez visiter ses installations, une occasion de découvrir un autre sport très intéressant sous la supervision de personnel très dynamique)

Gilles: Les autres commanditaires, c'est du cash?

Jean-Arthur: (Ouais du $$$$$$$$$$$$ merci à tous, sans eux, notre participation serait demeurée un rêve)

Gilles: On en a pas oublié, t'es sûr?

Jean-Arthur: Remerciement spécial à Marie Letarte (apple pie) de la boutique MC2 (qui prépare les meilleurs Shakes en ville) pour sa précieuse aide et à Christian St-Pierre pour le prêt de matériel et ses conseils judicieux.

Gilles: T'as déjà fait une aventure semblable?

Jean-Arthur: Oui, à quelques reprises et les autres membres aussi, par contre cette fois c'est un peu différent car il faut progresser sans arrêt pendant 5 jours minimum, 24 heures par jours, il va falloir gérer notre temps de repos c'est-à-dire environ 2 heures de sommeil par 24 heures (ce qui est prévu,on s'ajustera au besoin)

Gilles: Quels seront vos points forts?

Jean-Arthur: La sagesse et la patience, car avec le temps et l'expérience nous avons appris à se concentrer sur notre course, et ne pas se laisser s'influencer par le rythme des autres équipes, ne rien prendre pour acquis me semble encore la meilleure attitude a adopter.

Pour ce qui est des disciplines nous n'avons pas vraiment de faiblesses car nous les maîtrisons tous assez bien,

Gilles: Quels seront vos points faibles?

Jean-Arthur: La navigation (orientation) même si nous n'avons pas de faiblesse majeure dans ce domaine c'est celui qui nous tracasse le plus, il n'y a pas de marge pour l'erreur.

La section cordes, si c'est de nuit, peut toutefois s'avérer difficile car nous n'avons jamais pratiqué dans ces conditions.

Gilles: Y'aura d'autres équipes de la région?

Jean-Arthur: Oui, l'Aventurier Chlorophylle, en tout 9 équipes du Québec.

Gilles: Comment serez-vous équipés/habillés/chaussés pour les sections à vélo?

Jean-Arthur: En ce qui concerne les vêtements le système multicouches sera utilisé, sur la peau un polypropylène 1000 (plusieurs de rechanges) par-dessus un poly 4000, une veste de vélo hiver polarfleece et ensuite un gore tex coupe vent.

Pour les mains de bons gants de ski et poggies (genre de mouffes fixées en permanence sur nos guidons de vélo) et une mitaine avec sur-mitaine, pour les pieds nous porterons des bottes Sorel Conquest -40 celsius (que nous avons portés lors de tous nos entrainement, donc cassées et testées) avec bas en mohair de chèvre doublé d'un bas de néoprène si nécessaire, ce système en couche nous permettra de s'ajuster selon les conditions, nous utiliserons des pédales "flat" avec des power grip (courroie large pour les bottes), pour la tête, cagoules avec tuques et masque de néoprène et casques de vélo, ne pas oublier les lunettes en permanence (verres très peu teintés pour le jour et la nuit). À surveiller aussi, nous avons développé un traîneau très efficace et peu encombrant pour la portion raquettes... je n'en dis pas plus, à vous de le découvrir.

Gilles: Quelle est votre préparation/entraînement?

Jean-Arthur: Lors de nos entraînements, nous avons alterné les sports vélo, raquettes ski et escalade et essayé le plus possible de le faire à des heures peu communes et toujours avec nos sacs à dos remplis (genre sortie de raquettes de 20h à 2h30 du matin, descente en rappel de la passerelle des chutes chaudières à 7h00 par -23 celsius... oups!... Y faut pas le dire c'est interdit) et ce dans différentes conditions de terrains et températures, le but étant de tester et d'ajuster le matériel et le mental.

Gilles: Qu'avez-vous prévu pour la bouffe?

Jean-Arthur: Nous aurons 200 clif bars, 200 power gels et autres que nous grignoterons pendant la journée, beaucoup de cytomax et d'eau.

Deux repas chauds sont prévus journalièrement (de la bonne bouffe de la papillote scellée sous vide à base de graisse de canard, agneau, poissons etc... et en accompagnement des légumineuses) En passant c'est tellement bon que j'en mangerais le matin au petit dèj....ah! Oui pour le petit dèj ce sera du gruau instant beaucoup moins appétissant, mais ça fait la job.

Gilles: Sauf erreur, par le passé, les équipes de la région n'ont jamais terminé. Quel est votre objectif?

Jean-Arthur: Alors là DGGGILLZZZZ, TU VIENS DE METTRE LE DOIGT SUR NOTRE OBJECTIF.
Effectivement dans le passé aucune équipe du Québec n'a effectué le parcours extrême (aucune classée) notre objectif est d'être la première à le réaliser et de terminer dans les temps et ce par le parcours extrême si dame nature et la chance sont de notre coté, c'est réaliste. Car ce qu'il faut bien comprendre, c'est qu'à un moment de la course, si tu as accumulé trop de retard sur les équipes de leader, l'organisation t'envoie dans le cutt-off, c'est-à-dire un autre parcours plus court et surtout plus easy, tu ne fais pas le parcours extrême, donc pas de classement.

Gilles: Le départ approche. En date d'aujourdhui, 20 équipes sont inscrites, provenant de 8 pays. C'est quelque chose de très gros ce Raid. Commencez-vous à angoisser?

Jean-Arthur: À mesure que nous approchons du grand départ nous constatons l'ampleur du projet et sommes très stressés par l'inconnu qui s'y rattache.

Gilles: On va suivre la course avec intérêt et soyez surs qu'on est tous derrière vous. Comme dirait Zac: Go Go Go, l'Auberge du ravage/Commençal supervélo !!!!

Surveillez les résultats kisiment en temps réel: www.ukatak.com


INDEX