17 février 2003:
Un brin de causette avec Julie Ruest, une fille flyée


Raid Trans Gaspésien 2002 après 1ère journée
24 heures de Bromont, 2002... en préparation pour un tour nocturne
Connaissez-vous les Fly Gurlz? Cette équipe de vélo de montagne exclusivement féminine est basée en Ontario mais compte dans ses rangs des coureuses de tout le Canada, des élites jusqu'aux masters (maîtresses en français). Pour en savoir plus long sur ces filles flyées, nous avons parlé à la représentante québécoise de cette équipe, une coureuse senior experte de Ste-Adèle, Julie Ruest.

Gilles: Fly Gurlz...ça me dit de quoi, j'ai vu ce nom à quelques reprises dans les résultats de courses. D'où vient ce nom? Laisse-moi deviner... Gurlz= filles Fly= Fermeture éclair. Quel serait le lien entre ces deux mots? Hmmm, j'espère que ce n'est pas ce que je pense!

Julie: Perspicace Gilles! Et Imagination fertile, c'est bien. Tu cadres parfaitement dans l'échantillon utilisé lors de notre étude scientifique. Puisque, en effet, suite à des recherches poussées, il a été démontré que les cyclistes masculins, à la vue de jolies filles à la zone de ravitaillement, voyaient leur taux de testostérone augmenter, favorisant ainsi leurs performances (au guidon). En plaçant les filles sur le parcours, plutôt qu'à la zone de ravitaillement, il a été observé que les hommes gardait une cadence élevée tout au long de la course, dans le but ultime de rattaper ces demoiselles volantes. On leur a donc mis des ailes (ça ne peut être qu'un ange, se disent-ils en les appercevant). On leur a donc déniché un nom aux multiples significations pour laisser place à l'imagination fertile masculine, mais aussi parce qu'elles sont très "cool" ces filles (Fly : expression utilisée dans la communauté hip hop pour signifier "cool"... pourquoi le hip hop? pourquoi pas.), et parce que Gurlz, c'est beaucoup plus... grrrrrrrrrrr... que girls. Filles cool et féroces. Watch out! Fermez vos fermetures éclair les garçons.

Gilles: Arrêtes, tu m'allumes. Dis-moi, comment s'est passé ta première saison avec ces Gurlz?

Julie: J'ai eu un début de saison plutôt difficile... je n'étais pas de taille pour compétitionner contre les filles du BC lors de la première BC Cup au mois de mai. Un vrai tracé de freeride... et les filles n'ont pas à subir le rouleau pour s'entraîner tout l'hiver là-bas.

De retour au Québec... mes résultats sur le circuit de la Coupe Québec se sont améliorés de façon exponentielle au fil de la saison. Après une série de 4e places (une fille se tanne d'être 4e) j'ai gagné le Relais, le contre-la-monde à St-Fé et le 24hrs de Bromont. 2 équipes de Fly Gurlz sont venues de l'Ontario pour cette compétition. Il y avait de la "fille volante" dans la trail et sur le podium!!

Gilles: Quoi de neuf en 2003 chez les Fly Gurlz?

Julie: Quoi de neuf... beaucoup de choses! Des nouveaux commanditaires, un nouveau maillot... un nouveau bike.., zut! je peux rien dévoiler pour l'instant! Mais ne vous inquiétez pas, vous ne pourrez pas me manquer dans une trail cet été!!!

Gilles: Fin 2002, vous aviez passé une petite annonce pour recruter une coureuse du Québec. Qui est l'heureuse élue?

Julie: Pour diverses raisons, j'ai le malheur de t'apprendre que je serai vraissemblablement la seule représentante des Fly Gurlz au Québec encore cette année. Je tenterai de pédaler pour deux.

Gilles: Dans ta vie y'a du nouveau, i.e. le salon de vélo à Montréal...vas-y, ploggue!

Depuis l'été dernier il y a eu beaucoup de changements en effet!! J'ai passé tout l'été sur un bike... et très peu à rédiger mon mémoire de maîtrise. J'ai donc pédalé tout l'automne, passé le temps des fêtes dans les corrections, et fini par déposer mon %$&%$& de mémoire début janvier.

Fin automne, j'ai lu un communiqué... il y aurait enfin un Salon du vélo à Montréal en 2003. MERDE me suis-je dit! Quelqu'un y a pensé avant moi. Mon idée était volée!!! Au lieu de poursuivre le promoteur en justice... je lui ai offert mes services. Gentille la Fly Gurlz! Et voilà, après plusieurs mois (pour ne pas dire plusieurs années) à bûcher (parfois ardemment, parfois pas du tout) sur mon mémoire de maîtrise (sur la gestion d'événements), j'ai enfin les pieds dans le vrai monde de l'événement, mais aussi dans l'industrie du bike. C'est-t'y pas cool?!! Qui a dit que les déplômés universitaires travaillaient rarement dans leur domaine?

Plogue non subtile: Pour ceux qui ne le sauraient pas encore... ENFIN! Il y aura un salon pour les consommateurs, amateurs de vélo et autres sports sur roues à Montréal en 2003. Le 1er Salon du vélo Expodium sur roues se tiendra du 7 au 9 mars 2003 au Palais des Congrès de Montréal. Vous y trouverez... les plus grandes marques de vélo, les collections 2003 de vêtements, accessoires et pièces, les plus belles destinations cyclistes au Québec et au monde, une piste aménagée pour faire l'essai des nouveaux modèles, des ateliers techniques, des conférences et des démonstrations données par des experts, des concours, un skatepark, des spectacles extrêmes (skate, trial, ...) et audio-visuels (DJ, video live, ...).

Gilles: Y manquerait juste une parade de mode de sous-vêtements.

Julie: Tes voeux seront exaucés, Gilles. Mon commanditaire MAXIA DESIGN sera au salon pour présenter sa collection 2003 de vêtements de vélo et de sous-vêtements spécialisés pour le vélo de montagne, le roller blade, le spinning... etc! Oui! Oui! les mecs, il y aura une parade de mode!!!

Gilles: Attaboy, comment on fait pour y aller su le bras?

Julie: Comment gagner des billets gratuits pour assister au Salon? Gens de Montréal, écoutez Radio-Énergie. Travailleurs, participez à notre concours "Mon entreprise ROULE". Étudiants et chômeurs.... hum... proposez-moi un concours, je verrai ce que je peux faire!

Gilles: Merci Julie et on te souhaite baucoup de visiteurs.

Sites à consulter:
www.flygurlz.com
www.expodium.ca
www.beatnik.ca


INDEX