19 mars 2002:
Gaboost raconte: Soirée terrifiante chez les bikerz

Le camp d'entraînement hivernal de l'équipe du Québec de vélo de montagne avait lieu en janvier comme à l'habitude à la forêt Montmorency. C'est devenu une tradition du congé des fêtes. Ski de fond, raquette, et vélo stationnaire, de quoi motiver nos jeunes, et les préparer pour la saison de vélo.

Comme à l'habitude, Gilles s'est impliqué en se chargeant de l'animation d'une soirée socio-culturelle, la soirée du DÉFI MISSISSIPI . Ça aussi, c'est devenu une tradition. On sait que les jeunes et les moins jeunes cyclistes qui fréquentent la forêt Montmorency tremblent à la simple pensée de devoir affronter Gilles face-à-face à l'extrémité d'une table de mississipi.

Alors pour les encourager un peu, il a été décidé d'offrir un prix à tout individu qui arriverait à battre Gilles ne serait-ce qu'une fois dans la soirée. Cinq magnifiques T-Shirts Oakley étaient donc en jeu pour ceux qui s'y risqueraient. Il y eut donc beaucoup d'intéressés, mais bien peu de gagnants. Et comme il restait des T-shirts à donner, j'ai proposé aux jeunes en présence de me raconter leur soirée par écrit pour alimenter ces chroniques. Le T-shirt irait au récit le plus méchant à mon endroit ou bien au récit le plus licheux à mon endroit. C'est Gabriel Bourgeois, l'ineffable recrue gaspésienne, la révélation de ceamp d'entraînement, qui s'est distingué avec le texte suivant, qui remplit les deux critères simultanément et lui mérite haut-la-main le prix promis.

Salut T-Gil ca vas ben,chtécris pour résumer la soiré palpitante de missipi.

C'était par une belle soirée dhiver il n'y a pas loin de 2semaines que L'EFFROYABLE Gilles Morneau est venu nous visiter(les jeunes du camp d'entrainement). M.Morneau était venue nous rendre visite dans un but précis qui était dessayer de maintenir son règne inconquis encore. Mais pour nous mettre au défi encore plus, il proposa aux personnes qui voulait essayer de briser son régne, quand les battant, il lui donnerait(au gagnant) un des 5 superbe chandails. L'atmosphère était encore douce et paisible, l'air n'était pas encore tendue, la liste de ses futurs opposants était pleine a craker. L'heure du tournoi arriva et tout devenu soudainement lourd et insuportable, on sentait la rage de gagner de tous, Mike le grand DRUIDE de la tribu avait aussi mit son nom sur la liste. La competition entre ces deux n'était qu'un éternel recomcement, Mike avait souvent combatu au paravent avec Gilles le monstrueux mais le lancer revers de celui-ci le menait toujours a la victoire.

Pour continuer le déroulement de la soirée; Aprés une léger warm up, la soiré commenca, les membres de la tribu des bickerz, orgeuilleux et brutal passerent tour a tour pour combattre avec la bête. Quand mon tour venu , les yeux rivé a ceux de Gille, je ne pouvais supporter cette pression plus longtemps alors je joue mon tour d'une rapidité presque lumineuse, par deux fois j'ai essayé mais ce monstre me térrorisait, je ne pouvais me concentrer avec un tel adversaire. peut d'entre nous avaient la force et la posture de vaincre ce monstre, seul l'associer de notre druide Jonathan ??? et Aghate ??? ont eu le courage de regarder Gilles droit dans les yeux et de ne pas être terrifier par son ère brutal et feroce. En s'ayant fait dominer par ces deux monstre avec leur innombrable puissance, Gilles par ce fait perdu son titre de champion. Je croyais que cet âme pûr était innofensive mais, vers le millieu de la soirée, il essaya d'assasiner nôtre grand druide a deux reprise en lui projectant d'une force incroyable et surélevé a la moyenne des gens, une rondelle de Missisipi. Mais la soirée se termina quand même bien, Gilles venu nous voir dans nôtre hutte, lieu de rassemblement et Aghate qui selon moi était folle amoureuse... de Hulk Morneau, lui demanda de scraper son beau chandail en le signant. Le reste de la tribut fit de même. De cet évenement j'ai tiré deux leçons, 1er: me pratiquer encore au missisipi pour avoir la chance de remporter un beau chandail. et la 2me: Respecter les maîtres dont la force insurmontable peut détruire un homme d'un seul coup de rondelle.

Gaboost


INDEX