4 décembre 2003 : La Thaïlande en vélo de montagne.

La famille Visser, c'est des vrais! Eux, ils savent comment faire de beaux voyages: C'est pas compliqué: Tout le monde en vélo! Papa, maman, Charlotte avec son chum, George avec sa fiancée, et Guido avec sa blonde. Et pas n'importe où! Je laisse Guido Visser nous raconter leur dernier périple:

J'arrive d'un voyage de 600 km de vélo de montagne en Thaïlande avec toute ma famille : blonde, parents, soeur et son chum, frère et sa blonde. Ça fait un méchant paquet de béciks à trimbader dans l'aéroport. On a donc pris 3 avions (22 heures au total) pour se rendre à l'autre côté de la planète un peu plus au sud (hauteur de Miami). Douze heures de décalage... ça veut donc dire que, pendant que vous dormiez sous 3 couvertes de laine, nous on pédalait à grosses gouttes de sueur sous un soleil radieux de plus de 30 degrés Celsius en montant des côtes à pu finir. Mais les descentes après... ça flye longtemps! D'ailleurs, c'est en descendant à pleine allure qu'on est arrivé face à face avec notre premier éléphant ...iiiii!. C'est gros et ça ne bouge pas vite!

Au cours du voyage, on a fait du rafting en radeau de bambou, visité plusieurs merveilleux temples bouddhistes, suivi un cours de cuisine Thaï, magasiné dans les bazars nocturnes de Bangkok et assisté à la sortie d'une grotte de plusieurs millions de chauve-souris pendant 1 heure et demie de temps. Lors d'une excursion à dos d'éléphant, on a traversé une rivière et l'éléphant s'est mis à nous arroser avec sa trompe et à se rouler sur le côté pour nous tirer dans l'eau. Pendant une vingtaine de minutes on s'est amusé à faire du rodéo-aquatique sur le dos des éléphants. Mais le plus intéressant, c'est toujours de visiter les petits villages rustiques perdus dans le fond de la jungle tropicale où les indigènes curieux et accueillants sont complètement déconnectés de la technologie moderne. C'est pareil comme si on avait embarqué sur une machine qui nous ramenait 50 ans en arrière dans le temps... vive mon vélo de montagne!

Guido


INDEX