23 janvier 2004: Un brin de causette avec Mathieu Laurin

Une fois n'est pas coutume, parlons un peu de Descente, avec un DH majuscule, comme dans « Dôn nHille ».

Par le passé, le Québec a toujours produit d'excellents descendeurs, qui ont obtenu de bons résultats sur la scène nationale. Des gars et des filles pleins de potentiel, qui performent bien, mais qui n'ont pas vraiment réussi à se faire un nom sur la scène internationale.

Le contexte actuel est pire que jamais pour les descendeurs. Le déclin de l'industrie du vélo de montagne a réduit le nombre d'équipes professionnelles. Les vélos sont de plus en plus chers et performants, les coûts d'organisation montent en flèche, les compétiteurs sont de moins en moins nombreux, car plusieurs se tournent vers le Freeride ou la pratique récréative. C'est donc une agréable nouvelle d'apprendre qu'un québécois s'est trouvé une place sur une équipe professionnelle américaine, ce qui lui donne les moyens de participer au circuit complet de la Coupe du Monde. J'ai donc le plaisir de vous introduire (pas trop profondément quand même) l'heureux élu, Mathieu Laurin, le premier québécois à percer ainsi dans les grandes ligues.

Gilles : Salut Mathieu. Je te félicite pour ta nomination sur le Team Iron Horse. Pour nos lecteurs qui te connaissent peu (moi le premier je l'avoue) résume-toi vitement: résidence, études, âge, sexe ;-)

Mathieu: J'habite à Sainte-Adèle chez mes parents. J'ai fait deux sessions au cégep mais je détestais ce que je faisais et j'aurais jamais eu assez d'argent pour faire du vélo. Je reçois pas d'argent du gouvernement et je dois travailler pour payer mes saisons. (mais je veux y retourner sous peu). J'ai présentement 21 ans et pas assez de sexe.

Gilles : Pas assez de sexe? J'ai justement ici une corde élastique avec des studs mais on s'éloigne du sujet dis-moi, quel est cet emploi qui te permet de garder une carrière cycliste?

Mathieu : Je travaille chez le Groupe Investors et je suis chercheur de tête.

Gilles : Ça semble être une excellente job pour ta situation. Et en quoi penses-tu retourner étudier après ta carrière cycliste, mon petit drop-out ? :-)

Mathieu : J'aimerais bien ramasser des vidanges donc je vais aller vers ça.

Gilles : Neuh...

Mat : Je niaisais, j'aime pas me faire dire que je suis un drop out... Mes parents n'avaient pas l'argent pour me supporter dans ce sport coûteux et donc si je voulais courser il fallait que je travaille. J'aimerais m'essayer en technique policière mais comme d'habitude je risque d'être parti lors des tests physiques et tout... mais je vais m'essayer pareil.

Gilles : Décris-nous ta nouvelle équipe, ses sponsors, ses coureurs, son agenda pour 2004.

Mathieu: Ma nouvelle équipe est basée à San Diego et le manager est Sean Heimdal, le commanditaire principale est Madcatz (produit genre manettes, volants de course etc pour Xbox, GameCube etc). Un autre gros commanditaire est Energy , des drinks énergétiques. Rock-shox/Sram et plusieurs autres co-commanditaires.

Gilles: As-tu déjà recu plein de boîtes de swag d'accessoires Madcatz? Es-tu un adepte de jeux vidéo?

Mathieu: J'ai pas encore reçu tous mes vêtements ça devrait venir plus tard, je vais recevoir un chargement de swag de Spy dans pas trop long , je suis allé chez Madcatz mais j'ai pas de console de jeux, too bad!! Je joue sur l'ordinateur mais pas d'argent pour un Xbox... On devrait en avoir quelques uns dans le camion du Team donc je vais jouer en masse entre les courses.

Gilles : Vas-tu, comme bien du monde cette année, utiliser les nouvelles manettes Trigger de Sram?

Mathieu : Oui, je vais avoir le Trigger shifter de Sram, j'adore ce produit ça va tellement bien, juste besoin du pouce pour faire des changements de vitesses.

Gilles: En dehors de tout ce swag, Iron Horse te fournissent vélos et salaire?

Mathieu: Je laisse le monde deviner!

Gilles : OK: Mon guess: 5 bikes vraiment hot, toutes les dépenses pour les courses, plus un salaire honnête. Je gagne-tu? .

Mathieu: Je suis mieux de pas m'avancer sur ce terrain. Disons que je peux mettre mon argent ailleurs que dans le vélo.

Gilles: OK d'abord. :-) Comment t'as fait pour trouver une place dans cette équipe? Tu les connaissais bien?

Mathieu: L'équipe cherchait un nord-américain, et Sean a donc décidé de me prendre. Il connaît plusieurs québecois qui lui ont bien parlé de moi donc ça a dû aider et durant l'été on s'est parlé un peu.

Gilles: Tu étais sous contrat avec Balfa? Comment ont-ils réagi quand tu leur as annoncé que tu allais chez Iron Horse? Ça-tu été compliqué pour résilier ton contrat?

Mathieu: Disons que Iron Horse et Balfa ont fait que ça était assez simple.

Gilles: En clair, ça veut dire que Iron Horse a allongé le cash pour racheter ton contrat?

Mathieu: Oui, Balfa ont vendu mon contrat, j'avais signé deux jours avant d'avoir l'offre d'Iron Horse........

Gilles: On sait que les deux têtes dirigeantes de Balfa ont été limogées récemment, ce qui changera beaucoup la façon dont la beuzneuss sera dirigée. On sait aussi que Procycle est en train d'évaluer la pertinence de l'ensemble de ses actifs et pourra décider de se départir de certains. Es-tu un peu soulagé de quitter Balfa dans ce contexte, ou si tu envisageais quand même bien cette saison 2004 avec Balfa?

       

photo: Jean-François Mailhot, DHRacer.com

Mathieu: Disons que j'ai signé un peu de bonne heure avec Balfa parce que sincèrement je ne m'attendais pas à recevoir une aussi bonne offre, j'ai dit oui trop vite et c'est de ma faute disons que je m'en suis voulu un bout d'avoir signé aussi vite. Faire une autre année avec Balfa ne me dérangeait pas, j'aimais bien être avec Éric le mécano car il est vraiment fin et j'aimais arriver n'importe quand et aller discuter avec les soudeurs. Mais lorsque j'ai reçu le téléphone de Iron Horse, je ne pouvais pas manquer cette offre, ça fait 10 ans que je fais du vélo cette année et j'ai l'opportunité de faire plus que jamais, j'ai fait des sacrifices pour arriver là et c'est comme un cadeau pour moi. Pour ce qui est de la stabilité de Balfa ça m'inquiétait un peu oui, mais j'essayais de pas y penser.

Gilles: Sauf erreur, ton gros résultat en 2003, ce fut à la Coupe du Monde de Grouse. Quel rang, donc? Est ce un résultat record pour un québécois, pour un canadien?

Mathieu: J'ai fini 8eme à la coupe du monde à Grouse (aidé par la pluie!) mais le gagnant de l'événement a été disqualifié pour consommation donc je suis rendu 7eme! C'est un record pour le Québec mais pas pour le Canada parce que Dustin Adams a fini 4 l'an passé à Telluride.

Gilles: Tu oublies ton chum Shandro qui en a gagné deux...

Mathieu : Oui je sais, mais ça fait tellement longtemps que je pensais pas que tu y aurais pas pensé!, je pense que une de ces victoires était à Mont-Saint-Anne en plus...

Gilles : Ben oui, j'y étais et je coursais, ça nous rajeunit pas, mon homme. Tu dis qu'à Grouse, tu as été "Aidé par la pluie": Explique, svp.

Mathieu: Je me suis mal qualifié, donc j'étais 40 sur 85 et quand j'ai passé la ligne j'étais en 2e ou 3e position et la pluie a tombé pour les 20 derniers riders, donc ils étaient dans des conditions plus difficiles.

Gilles: Revenons maintenant sur le "Disqualifié pour avoir consommé". On sait que Gary Houseman, a fumé du "gold" avant de remporter la "gold medal" à Grouse. Sa médaille est paryie en fumée lorsqu'il a testé positif au THC. Il est suspendu un an suite à ça, donc il prend sa retraite. Que penses-tu de cette sanction?

Mathieu: Moi je suis pas pour la drogue c'est sûr, mais je vois pas ce que fumer peut changer... La seule chose que je pourrais voir est que on est supposé être des coureurs professionnels et peut-être que fumer serait un manque à cette règle. Ça fait quelques fois qu'il dit qu'il va prendre sa retraite anyway, et j'imagine qu'il a perdu de la crédibilité auprès des commanditaires donc la retraite est peut-être la meilleure solution.

Gilles: Penses-tu qu'un petit joint avant de descendre avantage le fumeur?

Mathieu: Pas du tout, me semble que le monde qui fume semble plutôt smooth et non agressif ....

Gilles: Que penses-tu du fait que la marijuana est interdite en DH mais pas en XC?

Mathieu: Je savais pas ça, disons que ça a juste pas de sens...

Gilles: Que penses-tu de l'excuse de Houseman, qui dit qu'il s'est mis à fumer suite au grave accident de son roommate au MSA, Johnny Waddell?

Mathieu: Disons que l'histoire de Waddell est vraiment pas drôle, avec sa mère qui a quitté son travail pour prendre soin de son fils... triste. Je connais pas Gary, peut-être que ça lui fait du bien, mais là, il doit assumer les conséquences. ( je me demande si ils vont m'envoyer plus de $$$ à cause de ma 7eme position!!)

Gilles: Moi je demande si Houseman va payer le 2000 francs suisses d'amende demandé par l'UCI... Après avoir été champion canadien, puis meilleur canadien en coupe du monde, qu'est ce que le futur te réserve? Tu t'es fixé des objectifs pour 2004?

Mathieu: Je suis pas vraiment le genre à me fixer des objectifs, mais je sais ce dont je suis capable , disons que j'aimerais bien faire un top 20 au cumulatif en coupe du monde, faire un top 10 au Norba et être le plus constant possible. Et j'ai jamais gagné le Championnat Canadien donc il me manque ça.

Gilles: T'as pas été champion canadien? Pourtant, Pierre-Luc Benoît te donne ce titre, tout comme Sportcom, que je croyais une agence crédible, tout comme Sennechael, mon boss chez Vélomag, lorsqu'il parlait de ta performance au MSA l'été dernier. D'où vient ce malentendu?

Mathieu: Premièrement, j'ai pas eu de performance à Sainte-Anne, ma chaîne a sorti du mrp et elle est revenue dedans 10 sec plus tard.... et je suis champion de la coupe canada (overall) 2 années de suite donc le monde ont tendance à dire Champion Canadien... Au Championnat Canadien cette année j'ai pratiquement perdu 3 doigts...

Gilles: Tant qu'à se vérifier, si je me souviens bien, Olivier Bossé du Soleil, écrivait en 2003 que t'avais été le meilleur canadien au cumulatif de la Coupe du Monde. C'est bien vrai?

Mathieu : Non, Jordi Lunn a fait tout les coupes du monde cette année et moi juste 3 sur 5 donc il est devant moi au cumulatif, je suis 36eme avec 3/5

Gilles : C'est donc réaliste de penser top 20 pour l'an prochain. Mais Olivier parlait de la saison 2002. Qu'en est-il?

Mat: Top 20 serait un bon objectif oui, il faut être très constant et c'est quelque chose qui me manque pour les coupes du monde, des fois en qualif je prends ça mollo et je me qualifie top 20 et en finale je pousse à fond et je me plante.... mais c'est vraiment difficile d'être sur le ''edge'' comme ont dit, je pense qu'une fois que tu trouves la bonne balance entre trop et pas assez tu peux vraiment exploiter ton plein potentiel..

Gilles: Ben coudon, on saura jamais ousque Olivier a pêché ça. Ce passage aux ligues majeures va changer quoi dans ta vie? Plus de temps et de moyens pour t'entraîner? Vas-tu te retrouver dans le sud plus tôt qu'à l'habitude? Quel est ton agenda pour 2004?

Mathieu: Pour moi c'est pas comme si j'étais rendu dans les ligues majeures parce que je faisais déjà les événements que je vais faire cette année. La différence est que je fais toutes les coupes du monde et les Norba qui tombent pas en conflit avec la coupe du monde et j'ai pas besoin de penser à rien tout est fait pour moi de A a Z. . Je vais aussi rouler avec Sam Hill ( champion du monde junior) et Bryn Atkinson, deux excellents riders. Après la Sea Otter Classic, j'ai un camp d'entraînement de 3 semaines à Big Bear en Californie avec l'équipe et je vais sûrement aller à San Diego d'ici là.

Gilles: Parle-nous des avions. C'est un passe-temps ou une future job?

Mathieu: J'ai toujours aimé les avions, c'est ma passion, et l'an passé j'ai réussi à me ramasser assez d'argent pour mon cours, mais j'ai eu beaucoup d'aide d'Élise Martin ( coureuse en DH) qui enseigne le pilotage, j'ai pu faire mon cours dans tous les minimums d'heures donc j'ai sauvé beaucoup d'argent. J'aimerais vraiment en faire une profession mais ça coûte extrêmement cher mais surtout il y a pas d'emploi et c'est sous-payé... pour l'instant je vole pour m'amuser. Si un ami me demande de lui faire un vol (ou que je le force!) je pars 45-60 min. L'avion est basé à Lachute donc je vole la majorité du temps par dessus Saint-Sauveur ou de l'autre coté par dessus Vaudreuil. Je vole quand j'ai de l'argent de coté!

Gilles : On peut dire aussi que tu voles sur ton vélo et que ton contrat avec Iron Horse, tu l'as pas volé, et j'espère que tu voleras le show en 2004. Bonne chance Mathieu et on est derrière toi!

INDEX