4 mars 2004: Noël en Arizona avec Joanne Johnston

Joanne nous a envoyé ce texte en janvier et, rapide comme l'éclair, je vous le livre illico. C'est toujours le fun de lire ces compte-rendus de voyages. Le hic, c'est que ça donne le goût de partir!!!

Noël en Arizona
par
Érick Gagnon
et
Joanne Johnston

Préparation du voyage

C'est durant une sortie de ski que Fred Cauchon nous parle de Sedona…St-Donat? Non, Sedona! C'est en Arizona, pas dans Les Laurentides! Il nous disait que c'est une super belle place pour faire du bike de montagne l'hiver. D'après Fred : "les trails sont nombreuses, des singletracks écœurants et en plus le paysage est vraiment beau". Il nous dit même qu'entre Moab et Sedona, il préfère Sedona…

Après un peu de recherche sur Internet, nous constatons que Sedona est déjà considérée par plusieurs comme une mecque du vélo de montagne. Cependant, cette petite ville est en montagne (1286 mètres) et il peut faire assez froid en décembre (13 °C le jour et 0 °C la nuit). Il y a donc des risques de neige…et de la neige, il y en a assez au Québec. Pour cette raison, nous avons choisi de nous installer à Phoenix où la température est plus clémente (18 °C le jour et 7 °C la nuit). Ainsi nous pourrons aller à Sedona lorsqu'il fera chaud et rouler à Phoenix lorsqu'il fera moins chaud.

C'est par une tempête de décembre que nous nous envolons pour 12 jours en Arizona.

Sedona, un paradis du vélo de montagne méconnu

Sedona est à 120 miles de Phoenix, soit un peu moins de 200 km. Mais grâce aux limites de vitesse plus élevées (75 miles/heure), on peut s'y rendre en moins de 90 minutes. Pendant le trajet, on s'aperçoit rapidement que la route appartient au Pick-Up, SUV et 4x4. Imaginez-vous qu'il y a plus de Pick-Up qu'à Saint-Félicien. Le faible coût de l'essence doit y être pour quelque chose. En effet, nous faisions le plein de notre Dodge Stratus pour seulement 16 $.

Malgré les belles photos qu'on avait vu des montagnes rouges de Sedona sur Internet, la réalité est beaucoup plus impressionnante. Ce n'est pas pour rien que Sedona est la deuxième place la plus visitée de l'Arizona après le Grand Canyon.

Un arrêt s'impose chez "Bike & Bean" (LA shop de bike du coin) pour acheter une carte des sentiers et obtenir des informations sur les trails à faire.

Pendant notre séjour en Arizona, nous avons passé 5 journées incroyables à Sedona. Il faisait beau et la température était idéale (entre 10 et 20 °C). Nous avons fait 2 à 4 heures de vélo par jour dans des sentiers magnifiques, des singletracks rapides sur du fin gravier rouge avec des sections plus techniques sur le rock. Nous étions la plupart du temps dans une forêt de pins sauf près de la rivière Oak Creek où nous étions dans les feuilles d'érables (ça sentait l'automne). Nous n'avons pas eu le temps de faire tous les sentiers mais nous avons parcouru beaucoup de terrain et découvert plusieurs endroits fabuleux. D'ailleurs, les premiers jours, on avait de la misère à regarder en avant tellement le paysage est impressionnant.

Départ devant la boutique de vélo

De nombreux sentiers de qualité


Certains sentiers étaient décorés

Rencontre avec des Javelinas

Quelques paysages

Pour la qualité de ses sentiers et la beauté de ses paysages, Sedona est donc une destination hivernale que nous vous conseillons fortement.

De beaux sentiers en ville

Il y a beaucoup d'autres endroits pour pratiquer le vélo de montagne en Arizona. Nous avons visité 2 de ces endroits près de Phoenix : South Mountain Park qui est le plus grand parc municipal au monde et McDowell Mountain Regional Park où des "Cactus Cup" ont déjà eu lieu.

Il faut être assez débrouillard pour rouler à South Mountain, mais une fois qu'on a trouvé une carte, il y a de très beaux sentiers complètement dépaysant. Il est assez particulier de pédaler à travers les cactus sur le sommet des montagnes avec vue sur la ville de chaque côté. La section de la "National Trail" qu'on a fait était vraiment belle.

National Trail

Nous avions vu sur Internet qu'il y aurait une course près de Phoenix pendant notre voyage. Cool, une course de vélo de montagne 2 jours après Noël !!! La compétition avait lieu dans un parc sur des "competitive tracks" (sentiers à sens unique réservés aux vélos). Les sentiers sont très rapides, il n'y a pas de roche ni de racine et on zigzag entre les cactus à plus de 30 km/h. Nous avons participé à la course avec 200 autres coureurs, ce qui nous a permis de nous rappeler à quel point nous sommes "maso". Nous avons noté quelques différences avec nos épreuves : quasiment pas de balisage (Joanne s'est perdue pendant sa course) et pas de ravitaillement (on est pourtant dans le désert!). Cependant, ils sont très bien équipés pour le chronométrage puisque chaque coureur porte un transpondeur à la cheville, les résultats sortent instantanément.

McDowell Mountain Regional Park

Conclusion du voyage

Nous avons terminé notre voyage en visitant l'une des 7 merveilles du monde, le GRAND CANYON. Le déplacement à partir de Phoenix est long (plus de 3 heures), mais malgré le froid et les milliers de touristes, ça valait la peine.