14 avril 2004: Uturuncu: Les braves approchent du but

L'expédition Uturuncu bat son plein en Bolivie et notre équipe approche de son but. Réussiront-ils l'exploit promis? Le suspense est insoutenable.

Sans blague, voici des nouvelles de Sébastien Delorme, en direct (ou presque) de Bolivie.


Bueno dias amigo
Como esta usted?
Je vous donne quelques nouvelles de moi.

Arrivée à l'aéroport de La Paz à 4100 metres, je ne ressentais aucun malaise, sauf un essouflement occasionnel, même au repos. Traversant la ville, je suis tombé dans un autre monde ou les règles de sécurité n'existent pas. Des milliers de chiens vagabonds se baladent librement. Les piétons traversent n'importe où dans un trafic anarchique. Pollution omniprésente partout dans la ville avec flotte automobile des années '70 '80.

Après notre nuit à La Paz, direction Sorata en 4+4 pour y passer 4 jours à faire du velo à travers poules, chiens, vaches, cochons, moutons, chèvres, ânes et troupeaux de lamas en plein millieu de la route constituée de terre et de boue.

Sorata, située quelques kilomètres à l'est du lac Titicaca, est une ville abandonnée par les touristes et nous y trouvons une aubaine. Notre hôtel est un véritable château avec boiseries mur à mur et plafond de 15 à 20 pieds. Nous avons l'hôtel à nous seuls pour 30 bolivianos (5$CAN) la nuit (chambre double).

L'hôtel Prefectural fut très confortable malgré la présence de quelques tarentules. Nous y avons passé 4 jours pour ensuite se rendre à Coroico. 70 km. de descente incluant LA ROUTE LA PLUS DANGEREUSE DU MONDE "by the U.S. state departement" Route sinueuse sur le bord du précipices sans garde-fou à double sens sur juste une voie. "Quand 2 véhicules se rencontrent, l'un entre les deux doit faire le chemin à reculons sur le bord du précipice dont la chute verticale varie entre 400m. et 1km." Dans le fond du gouffre on pouvait y voir plein de vieilles carlingues. On a pris plusieurs photos de cette route à panorama grandiose.

Ce chemin nous a menés à Coroico, aux portes de la jungle, beaucoup plus bas en altitude (2000m.) avec une végétation sublime, variée et un climat tropical. Nous y passerons quelques jours dans un chalet en bambou à flanc de montagne.

Je vous redonnerai des nouvelles d'ici peu. Nous retournerons à La Paz pour se mettre en direction du sud, où notre fameuse montagne se situe.

San Sebastiano Bolivia, el techo de las Americas.
Hasta pronto la compania.

Sébastien Delorme

INDEX