23 août 2004: Athènes, le Mike Report de mercredi dernier

Bonjour à tous. De retour sain et sauf du TransRockies, je suis trop occupé pour me tenir à jour, je devrais reprendre le dessus bientôt et vous raconter les péripéties de notre course. En attendant, je me devais de vous transmettre les rapports de Michel LeBlanc, qui coache présentement nos athlètes à Athènes et se paie un voyage mémorable. Il tripe comme un enfant et aura des anecdotes à nous conter pour les mois à venir.

Vous l'aurez probablement déjà lu dans le groupe de discussion, mais tant pis, revoilà ses textes, accompagnés des photos.

Athènes
Mercredi 18 août,

Salut gang,

Longue journée.

C¹étaient les épreuves de contre-la-montre aujourd¹hui H (48 km) et F (24 km).

Lyne Bessette 16è
Sue Palmer 17è
Éric Wolhberg 18è

Levé à 7h. J¹ai été faire un petit jog ce matin à 7h30 en direction du complexe sportif dans le village. Piscine olympique, gym ultra moderne, piste d¹athlétisme avec tous les équipements. Le PEPS en serait jaloux. Il y en a qui font de la marche olympique plus vite que je cours tabouerre.....

45 minutes d¹auto sur une voie réservée à la famille olympique. Y a pas de trafic sur cette voie. Il n¹y en a pas beaucoup dans toute la ville. Les «Athénois» ont quitté la ville pour les Îles.

Je conduisais l¹auto suiveuse de Sue Palmer. Éric Van den Einde m¹avait «breefé» sur les règlements ainsi que sur la bonne conduite automobile a adopter. Je vous avouerais que 1 minutes avant le départ, j¹ai ressenti une petite nervosité un peu comme avant un départ d¹une Coupe du monde au MSA. Quand la planète vous regarde vous ne voulez pas faire de gaffe au volant.

Pour la course des hommes, je l¹ai suivi depuis la ligne départ arrivée sur l¹écran géant. J¹ai eu la chance de voir les H à l¹échauffement. Pour un effort en course de 60 minutes, Ulrich, Vinaukourov, Walters, Echimov, ils sont sur leur rouleau pendant 1h15-1h30. Pas d¹intervalles, mais du braquet soutenu. C¹est fou comment le climat est détendu. Je me suis fait poser avec eux durant leur échauffement. J¹ai même eu la chance de me faire photographier avec une légende du cyclisme. J¹en avait les frissons quand on a pris la photo. À vous de deviner.

Hamilton était très ému sur le podium. Avec Julich, les USA étaient en feux. Le bon vieux Échimov a encore réussi un bon coup.

Je me souviendrai à jamais de cette journée.

Enfin je pourrai me coucher pas trop tard ce soir, soit à 11h15.

Bonne nuit.

Michel

PS1 Demain je vais à la piste avec Éric et Lorri-Ann Munzer pour l¹entraînement.

PS2 Photo 1 (plus haut): Indurain, photo 2: Ulrich, photo 3: Vinokourov

INDEX