18 Septembre 2004: Médailles et coquilles olympiques

Les jeux sont faits. En fait, ils sont finis depuis un boutte et il fallait remettre des médailles aux artisans des médias, qui nous apportent chaque jour notre ration d'information sur notre sport préféré. Voici donc nos élus:

Médaille d'or:

Michel LeBlanc, pour les Mike Reports, une vision unique des jeux, de l'intérieur, par quelqu'un qui a cotoyé de près nos athlètes et les a appuyés pendant leurs compétitions. Pour un gars qui a pris la peine de nous écrire presque chaque soir, brûlé, à minuit-une heure du matin. Pour un gars qui a vécu le trip olympique intensément, avec son coeur de sportif et d'amateur de sports et qui a su nous transmettre toutes les émotions qu'il a vécu.

Médaille d'argent:
Marc Durand, pour ses reportages rafraîchissants et parce qu'il m'a ramené un T-Shirt d'Athènes.

Médaille de Bronze:
Michel Jean, qui ne m'a pas ramené de T-shirt mais qui fait toujours une sacrée bonne job car le bike, il connait ça!

Mention honorable à Pierre Hamel, qui a livré une couverture quotidienne fort intéressante sur le site de Mélovag.

Voici maintenant les prix citrons, décernés à des gens qui font de leur mieux pour parler de choses qu'ils connaissaient plus ou moins.

Médaille de bronze:

Vincent Brousseau-Pouliot, du Journal Le Soleil, qui dans le compte-rendu de l'accueil de MH à l'aéroport a joyeusement rebaptisé à quatre reprises Caroline la soeur de MH du nom de Catherine, ce qui nous a bien fait rire. Vincent accepte sa médaille de bonne grâce en s'excusant auprès de la principale intéressée : " Excuses et salutations à Catherine... euh Caroline."

Médaille d'argent:
Patricia Cloutier, toujours du Soleil, qui relate la folle nuit des 150 amis amassés chez Marie-Hélène pour lui "envoyer des ondes positives afin qu'elle réussisse sa DESCENTE en vélo de montagne." Sans commentaires. Patricia n'a pu recevoir son prix, notre courriel ayant rebondi au Soleil, probablement parce qu'ils l'ont clairée (?!)

Médaille d'or:
Louis Barbeau, commentateur à la télévision de la course de vélo de montagne, à qui Louis Bertrand demandait combien de temps ça prend pour changer une crevaison en vélo de montagne. "20 à 30 secondes, car ils ont des cartouches d'air comprimé" fut la réponse, qu'on pourrait qualifier... d'optimiste. Louis avoue lui-même que son "bagage de route a refait surface. Je n'avais pas fait attention à cette question au moment où Louis me l'a posée. Évidemment, comme les commentaires étaient "live", je n'étais pas en mesure de me reprendre". Le dépannage en course te donnera raison la saison prochaine, Louis.

Mention honorable à Carl Tardif, du Soleil, pour avoir écrit que MH roulait sur des vélos "Onyx" et aussi à USA Today, qui y allait de ses prévisions pour les médailles en cyclisme, prédisant une médaille d'argent à Geneviève Jeanson. C'était le 11 août, bien après la sélection de l'équipe nationale canadienne, dont Geneviève ne faisait pas partie.

INDEX