6 février 2003:
Le Raid des 21: Tous les détails

Les organisateurs nous promettent un parcours intéressant, de beaux paysages...et pas de coupes à blanc!
Comme je vous l'aurez constaté, le premier avril est arrivé un peu plus tôt cette année, avec la chronique précédente sur le raid des 21. L'idée du Canular de la pitoune n'est pas de moi, mais de Denis Bouchard, je me dégage donc de toute responsabilité quant aux malentendus qu'elle aura pu provoquer. Un peu de sérieux maintenant.

Le Raid des 21 nous donnera l'occasion de se mettre dans la peau de ces colonisateurs venus bûcher le royaume du Saguenay-Lac saint-Jean, de cette poignée de chauds lapins qui sont passés de 14 à 285 000, à force de se reproduire entre eux à qui mieux mieux par le biais de mariages consanguins...oups! je pense que je suis mal parti. Pierre Lavoie va me fusiller si il me lit... OK, On recommence à Royaume du Saguenay-Lac saint-Jean... ils sont 285 000, 1630 parlent anglais et les autres ont juste un accent... non, excusez, on efface tout...

Sans blague, le calendrier préliminaire de la Fédération des sports cyclistes a piqué la curiosité de plusieurs avec l'inscription d'un nouveau Raid au mois d'août, qui s'appelle Raid des 21. Afin de satisfaire votre insatiable curiosité et de vous permettre de décider de votre horaire de vacances en connaissance de cause, nous avons passé un coup de fil aux organisateurs.

Ce raid a été imaginé par un groupe de cyclistes du Saguenay avec en tête Pierre Lavoie, Réjean Miousse et Élias Côté. Ils ont fait des randonnées de reconnaissance l'an dernier et découvert des parcours tripants autant pour la qualité des sentiers que pour les paysages rencontrés. Le projet est encore à une étape embryonnaire. Avec la découverte du gêne de l'acidose lactique, pas besoin de vous dire que Pierre Lavoie avait pas le temps de s'occuper de ce dossier. La formule, le parcours, les distances, la logistique, tout reste à définir. Le raid a été inscrit au calendrier préliminaire de la FQSC 2003, mais cela ne garantit aucunement sa tenue. L'idée est de le faire connaître, afin que les gens y pensent pour 2004. Les organisateurs estiment qu'il est "peu probable" que l'événement ait lieu cette année, compte tenu de tout le travail à faire. On veut mettre sur pied cette course de façon sérieuse, en ne laissant rien au hasard et en garantissant la satisfaction des coureurs. L'événement serait le fruit d'une collaboration entre la région de Charlevoix et celle du Saguenay. Les organisateurs aimeraient aussi trouver une formule pour jumeler coureurs à pied et coureurs à vélo. Voici ce que Réjean Miousse peut nous dire en date d'aujourd'hui:

"1- Le tout se déroulerait au milieu août de chaque année.

2- En deux temps. La première journée dans Charlevoix. Départ à Baie Saint-Paul et arrivée à La Malbaie dans des sentiers panoramiques le long du St.-Laurent. La seconde, on relie le Parc provincial des gorges de la rivière Malbaie, en passant par la ZEC Breboeuf, pour aboutir dans le rang Périgny à l'Anse et descente vers le camping Municipal au bord de la Baie de l'Anse. Une trotte de 115 à 120 km.

3- Simultanément, à Petit-Saguenay et dans Charlevoix, une compétition de Trekking se déroule ( 20-25 km.) avec une charge de 15 kg au dos pour éviter de courir . Le concept d'équipe n'est pas encore établi.

4- La présentation de 2003 est reportée à 2004 question d'avoir une organisation au point et à l'image de ce qui est généralement organisé chez-nous. On pense à 300 à 400 participants dès la première année.

5- D'ici là il faut négocier les droits de passage avec la SEPAQ et les propriétaires privés. La sanction par la fédé aidera à ce niveau. On pense être en mesure de s'associer les Gouvernements du Québec, du Canada et le CASINO, sans oublier la SEPAQ. Déjà des commerces comme GTH piaffent d'impatience de s'impliquer.

6- C'est bien parti mais c'est gros. Mais rien de flyyyé comme avec le Pierre Harvey.. Une compette intéressante tant pour ce qui est du traçé que du décor. "


INDEX