9 mai 2002:
La Mike cup sur la Rive-sud

Dimanche dernier, je m'en revenais-tu pas de la Mike Cup à St-Romuald en compagnie de Stephen Flindall. Celui-ci me demande-tu pas si la course était quand même officielle, du fait que le Mike en question, Michel LeBlanc, n'y était pas. Je lui ai expliqué que c'était le contraire. Pour qu'une Mike Cup soit digne de ce nom, le premier critère c'est que Mike soit pas là. C'est la coutume, le folklore, qui veut ça comme ça. Mike l'organise (ou plus souvent délègue un sous-fifre pour l'organiser à sa place) et nous demande des nouvelles le dimanche soir.

Ceci veut dire que la Mike Cup de l'autre semaine d'avant n'a pas la sanction officielle de Mike Cup, parce que Mike y participait. Mais ça ne fait pas grand différence. La participation fut semblable: plus de 75 coureurs. Le résultat fut identique, soit une domination effarante de Fred Busher(Gears Racing), qui gagna par un bon 5 minutes. La seule différence est que je remplaçai Mike au poste du gars qui se bataille avec J.A. Tremblay(RDI Neverfresh) pour la deuxième place (avec une bonne mention pour Bruno Blais(Mont-Vélo/Import-Expert).

Frédéric Bussières était notre photographe-reporter invité, et il nous commente ses photos, en faisant une subtile allusion au fait que son ami Louis-Rémy Marier(S.O.S. Vélo-ski) s'est pointé en oubliant d'amener son casque. Va falloir que son coach (Vince the Prince, Durand Boy) le mette au pas. Voici le commentaire de Fred:

Après une matinée ambiancementalement chaude, voici les représentations multi-pixelliennes de cette dite aventure!On y voit quelques zigotos entourant le grand pape Jean-Gilles-un. Les feuilles mortes étaient bien au rendez-vous et les cyclo-bi-rouleux aussi. Certains étaient si crinkés ce matin là qu'ils en ont même oublié leurs casque;le facteur B se répandant malgré les efforts de certaines âmes protectrices. Je suis,moi même porteur de cette dégénéressance incontrôlée; j'ai peu d'espoir... Parallèlement, il fut bien établit que la Mike-cup se devait d'être un rassemblement amical; étrangement, certains quatrouseux-moteur'torentielles se mêlèrent à la partie en nous ravitaillant d'air pur et frais....Quel gentillesse....Finalement, cette petite heure intense a bien comblé notre désir commun de suer parmi les arbres de la faux-raie! Où sera la prochaine épreuve des classiques vététététistes du printemps???Seul le grand Guru THeWhite le sait...
Bref, ce fut un moment mémorable...

Busher


INDEX