21 aôut 2003:
Voici le résumé des épreuves #4-5 de la Coupe du Québec 2003 de descente

"); popupwin.document.close(); } function go_menu(menu) { choice = menu.selectedIndex; if (menu.options[choice].value != "") { window.location.href = menu.options[choice].value; } } // -->

Fait à noter: Je vais vous avouer que je n’aurais pas dû aller à Grandes-Piles les 12 et 13 juillet puisque j’avais cassé deux semaines auparavant mes deux cadres de Kona Stab Dee Lux (dans la même semaine). Cependant, J’ai eu mon vélo monté avec un nouveau cadre Oryx DHO le vendredi 11 juillet à 16 heures (Mille mercis à Mathieu et à Rémy de chez Lessard Bicycles de Ste-Foy pour tout ce que vous avez fait pour moi depuis le début de la saison). Bref, je suis parti direction Grandes-Piles dès que j’ai pris possession de mon vélo (malgré que financièrement je suis vraiment à sec) car je savais que la «gang de Grandes-Piles» était extraordinaire.


Le Centre Vallée-Pruneau tenait la 4e et 5e tranche de la Coupe du Québec de descente. Fidèle à sa réputation de l’année dernière, deux parcours tout à fait différents attendaient les coureurs. Le samedi, un parcours serré de single-tracks et le dimanche, un parcours technique et rapide.

DH #4 GRANDES-PILES
Voici quelques photos représentant le parcours du samedi:

DH #5 GRANDES-PILES
Voici quelques photos représentant le parcours du dimanche:

Je ne peux passer sous silence les frais exorbitants que les descendeurs ont dû débourser. Voici ce que ça m’a coûté: 2 inscriptions (70$), 1 frais de T-Bar (10$), 2 campings payants obligatoires (20$) et 1 frais de retard (10$) pour un beau total de 110$ et je n’ai pas calculé mon essence, mes frais de déplacement et ma nourriture. Le pire dans tout ça, c’est qu’il n’y a pas eu de T-Bar après la course du samedi afin de pratiquer la course du dimanche. L’année dernière, nous avions pu pratiquer le samedi jusqu’à environ 19h et on ne nous avait même pas chargé, pour le week-end, des frais de T-Bar. Donc, à partir de 15 heures, tout était arrêté et à l’habitude, le centre est ouvert jusqu’à 17 heures lorsque les cyclistes achètent un billet journalier au coût de 15$!!! Bref, on paye plus pour moins. Le dimanche matin, je me suis donc présenté au T-Bar à 8 heures 45 afin d’être sûr de monter en premier à 9h. Malheur, le T-Bar n’a ouvert qu’à 9h et 25. J’ai demandé à un commissaire si nous allions avoir un 30 minutes de plus à nos pratiques et la réponse fut non. Cela a causé une telle file d’attente au bas du T-Bar que plusieurs descendeurs montaient à pied car c’était plus rapide. Je n’ai jamais rien vu de tel!!! Ceux qui croient que les descendeurs ne sont pas en forme auraient été traumatisés s’ils étaient venus à Grandes-Piles. Voir un descendeur, avec tout son équipement de protection, monter à pied plusieurs fois une montagne en poussant son vélo DH, ça tient de l’exceptionnel.

Malgré tout, pour compenser cette amère déception, «la gang de Grandes-Piles» a su nous offrir samedi un souper spaghetti à 5$ (grosse portion de spags, pain, liqueur et beignes) pour que les coureurs puissent fraterniser tout en écoutant des films de vélos. Après avoir passé la journée sous la pluie, ce repas chaud assis confortablement dans un divan du chalet était un vrai cadeau du ciel. Le dimanche après-midi, maintenant que les courses étaient terminées, on pouvait se gâter et manger 2 hot-dogs pour 1$. Humm….. Il faudrait trouver un slogan pour Grandes-Piles dans le style : «Un montagne conçue, aménagée, pensée et utilisée par des riders pour des riders». VRAIMENT PARADISIAQUE CETTE PLACE!!!


Mille mercis à tous ces bénévoles, mordus de vélo, qui contribuent
a développer cette montagne au maximum de son potentiel.


Faits saillants 1ère course
Cadet : Victoire de Samuel Lagrange (Virago Racing) devant Steve Vézina (Mathieu Vélo-Sports)
Junior Sport : Francis Corriveau (Virago Racing) a terminé 3e.
Senior Sport : Jim Baillargeon (Subway) a terminé 3e.
Maître Sport : Un ex-coureur de cross-country bien connu de la région a terminé 2e. Il s’agit de Martin Guilbault (Cycles Lambert) qui ne cesse de s’améliorer. À 38 ans, commencer le DH, il faut le faire!!!
Maître Sport : Mireille Montminy (Cycles Lambert) a remporté la victoire.


Faits saillants 2è course
Cadet : Victoire de Samuel Lagrange (Virago Racing) devant Hugo Chagnon (Gagné-Vélo-Ski).
Junior Sport : Samuel Vallée a remporté la victoire (Mathieu Vélo-Sports).

Notez que toutes les photos sont gracieuseté de DHRacer.com