28 janvier 2004:
NouveautÚs 2004 Ó la FQSC - discipline DH

Voici les nouveautés 2004 à la FQSC. Certains points ne concernent que les gens de la descente, d’autres concernent également les gens de cross-country. Voici un portrait des changements qui seront apportés suite au travail des membres des différents comités (développement technique, organisateurs, commissaires, comité des raids, représentants descente) et des employés nouvellement arrivés à la FQSC.

 

Une catégorie Hardtail Hommes et Femmes
Lors des courses régionales DH à Québec, 16% des athlètes se sont prévalus de la nouvelle catégorie (cadre rigide). Cette catégorie permet aux cyclistes moins fortunés ou ne possédant pas un vélo double-suspension de pouvoir compétitionner entre eux. Également, cette nouveauté en Coupe du Québec n’implique, pour l’organisateur, que 6 médailles de plus à acheter et lui vaudra sûrement quelques inscriptions supplémentaires (tout le monde y trouve son compte).

 

Les frais de remonte-pente maximaux, chargés aux descendeurs, seront de 10 $ par fin de semaine.
Jusqu’à l'année dernière, les organisateurs avaient la possibilité de charger 10$ par course, et ce, même si 2 courses avait lieu la même fin de semaine. L’obtention d’un maximum de 10 $ agi à titre de précaution puisque la plupart des organisateurs de Coupe du Québec DH ne chargeaient pas ces frais, ou qu'un montant limité.

 

Tenir l’épreuve de la descente le dimanche
Un DH le samedi déplaît aux descendeurs et cela a un effet également sur le nombre d’inscriptions. Par exemple, le Circuit régional de descente de Québec a obtenu 62 inscriptions lors de sa course le dimanche et un maigre 32 et 43 coureurs lors de ses épreuves se déroulant le samedi. Dans cette optique, seule une ou deux épreuves (peut-être trois s’il y a un programme-double) Coupes du Québec DH du calendrier 2004 se dérouleront le samedi et selon un horaire approprié. Le départ de la compétition de DH, lorsqu’elle sera tenue exceptionnellement le samedi, se fera à 14h ou 15h au lieu de midi comme en 2003.

 

Les coureurs qui ne participent qu’à des événements provinciaux/régionaux au Québec pourront se doter d’une licence annuelle qui coûtera 20 $ de moins
(excepté pour les catégories Junior Expert et Senior Élite).

Les Seniors Élites et les Juniors Experts auront besoin de la licence UCI (ils ne seront pas éligibles au rabais de 20$); soit tous ceux ayant accès à un classement Coupe Canada. Pour les catégorie Sports et Experts, ils seront éligibles au rabais puisqu’ils n’ont pas de classement Coupe Canada. Mais les Maîtres voulant participer aux Championnats du monde des Maîtres devront se doter de la licence UCI.

 

Politique de sur-classement
Les coureurs/représentants XC ont élaboré une politique de sur-classement des coureurs qui s’appliquera également en DH. Ainsi, un coureur ayant obtenu plus de 3 courses de 97% et plus, devra obligatoirement l’année suivante, changer de catégorie (passer de Sport à Expert ou de Expert a Élite). Les descendeurs qui devront changer de catégorie seront contactés par la FQSC pour leur en aviser.



La participation à la finale de la Coupe du Québec ne sera PAS obligatoire pour obtenir un classement cumulatif.
Cependant, la pondération des points obtenus lors de l’épreuve finale se fera sur 150 points au lieu de 100. Cette mesure incitera tout de même les coureurs à participer à la finale (possibilité d’accumuler plus de points), mais sans l’obliger.

 

Miser sur le «show» pour promouvoir la discipline et faire accroître la popularité.
Une suggestion de vigilance à été faite aux commissaires. Au MSA, il y avait un double-saut à l’arrivée tandis qu’à Grandes-Piles, les deux «tables» ont été jugés trop dangereux. Il faut uniformiser les obstacles (si l’on accepte un obstacle dans un parcours à un endroit, il faut accepter qu’un obstacle ayant un degré de difficulté équivalent ou moindre se retrouvent ailleurs). Les obstacles de Grandes-Piles et du MSA avaient belle et bien leur place dans le parcours et quoi de plus endormant pour les spectateurs que de voir les meilleurs descendeurs au Québec passer à côté d’un beau saut sécuritaire qui met de l’ambiance. Un petit rappel a été fait à ce sujet.

 

Chronométrage amélioré, affichage des heures de départ en temps réel et résultats immédiats.
Si un système de chronométrage/base de données est acheté (c’est en négociation présentement), il se pourrait que ce qui a été énuméré en caractère gras soit possible.

 

Une liste de temps «Scratch» à chaque épreuve.
Cette liste de temps toutes catégories confondues peut démontrer qu'un jeune Junior Expert qui finit toujours 1er dans sa catégorie peut terminer 3e «overall» et ainsi rechercher des commanditaires à même titre qu'un Senior Élite top 3 par exemple. Cela dépend du système de chronométrage qui sera utilisé.

 

Redorer la catégorie Senior Élite en DH.
Une politique de sous-classement qui commencerait à l’été 2005 est à l’étude. Les coureurs de la catégorie Senior Élite DH seront avisés qu’ils devront obtenir au moins un top 10 en 2004 afin de pouvoir se réinscrire en catégorie Senior Élite en 2005. Cet objectif a pour bu de redonner le prestige à cette classe (il faut avoir fait ses preuves pour pouvoir s’inscrire Élite) et également éviter les retardataires qui nuisent à la performance des coureurs pour qui il y a des bourses en jeux (malgré les départs aux minutes, certains coureurs Élites rattrapent des coureurs Élites plus lents et perdent de précieuses secondes).

Un déroulement de courses digne de la Coupe du Monde
(descente obligatoire, descente de qualification déterminant l’ordre de départs et une descente de course)

Un projet est à l’étude pour qu’une épreuve de la Coupe du Québec se déroule de cette façon.

De nouveaux parcours.
Quoique le calendrier de courses 2004 soit encore préliminaire, des nouveaux endroits accueilleront probablement une tranche de la Coupe du Québec DH en 2004.

 

Note de l'auteur :
Il est trop tôt pour affirmer que cela se produira tel que mentionné. Les projets avec un titre en rouge ne sont qu’à l’étude et rien n’est encore coulé dans le béton.



INDEX