VMQCA - Groupe de discussion

GROUPE DE DISCUSSION

Bienvenue dans le groupe de discussion de l'Association Régionale de Vélo de Montagne Québec-Chaudière-Appalaches. Qui que vous soyez, nous vous invitons à y participer et à exprimer sans gêne tout ce qui vous passe par la tête. Afin de respecter les autres interlocuteurs, nous vous demandons:

  1. de toujours signer vos messages (utilisez toujours le même nom ou surnom. Si vous voulez le protéger, créez vous un compte!);
  2. d'éviter de "polluer" le forum avec des messages insignifiants ou d'ordre trop personnel;
  3. d'éviter les attaques personnelles, les insultes, les sacres et le langage déplacé;
  4. d'apporter vos commentaires ou critiques de façon constructive, dans le respect des autres;
  5. d'utiliser la section marché aux puces pour le matériel à vendre ou recherché.

Décès en vélo de montagne! Questionnement!

par wolverine @, vendredi 04 octobre 2019, 10:36 (il y a 18 jours) @ Tom

Quand un sport est admis sur redbull.tv, il faut que ça soit extrême en terme de parcours et de performance. Une caméra ne donnant jamais le vrai niveau de difficulté, les difficultés par les sauts, pente raide, racines, jardins de roches, etc doivent être accrues pour le spectacle. Avant, l'exploit sportif (habileté de pilotage, capacités cardio, endurance) était présent. Désormais, la dimension adrénaline, la peur, les chutes et les blessures font partie du show. De même, les parcours des sports d'endurance deviennent des circuits courts à tourner en rond (exigences du live).

Ainsi, le XCO jadis trop banal pour le suivi des événements médiatiques en direct, a dû se repositionner. Mais les cyclistes, malgré le niveau de risque accru (La Béatrice au MSA mettons), ont gardé le même kit minimal de lycra. Pour le look? Ou bien par la venue des roues 29'' et l'amélioration des suspensions permettant une pratique sécuritaire? Illusion.

Pour le DH, les parcours à haute vitesse avec des sauts type freeride extrême, causent tellement de blessures, que les gagnants à la fin de la saison sont ceux qui réussissent à y survivre! Notamment chez les femmes, un vrai carnage...et plusieurs départs vers l'enduro ou la retraite prématurée!

Spécifiquement pour l'enduro et XCT, en effet, les pistes doubles losanges comprennent des sauts, rock garden et autres difficultés supposant un niveau d'habileté, de conditions de pistes sèches sans feuilles et un minimum de protection. Le sac à dos peut à certaines conditions de paquetage, remplacer une protection dorsale mais le choix du casque est un gros élément. Celui à 200g n'est certainement pas le bon choix! Il y a toujours cette opposition entre liberté ou choix individuels et le corollaire, la responsabilité individuelle sinon au niveau collectif, vont apparaître, les règlements et les lois. Soyons donc responsable au plan personnel!

A visionner les clips des pistes des 4 stations de Québec (VBN, MSA, E47 et SDM), un point très important constaté est la signalisation avant un obstacle majeur, un ajout supplémentaire d'avertissement au rider en terme de sécurité. L'implication d'organismes professionnels, à but non lucratif dans certains cas, et dédiés à l'aménagement des pistes, avec la dynamique des bénévoles motivés, est une évolution très positive de la pratique (amorcé vers 2010 au MSA et ensuite aux SDM)et qu'il faut encourager ($). Citons LB Cycle, qui demain (samedi 5 oct) avec Sentiers du moulin et autres partenaires, organise un party fin de saison (show rock-démo SantaCruz, BBQ)avec un beau soleil présent!


Fil complet:

 Fil RSS du sujet