19 novembre 2005: Les coulisses de la Ruta: Le Bridget report

Bridget, c'est Brigitte Garant, la grande (au moins 6 pieds et 2) amie de Mireille, qui l'accompagnait dans son périple au Costa-Rica. En compagnie de la soeur de Mireille, Geneviève, elles formaient l'équipe de support qui se rendait aux ravitaillements en 4x4, transportaient et bichonnaient notre athlète avant et après la course. Pour elles, ce fut également toute une aventure. Voici ses impressions.


Par où commencer? L'organisation était pas mal, si on tient compte des critères de la place... Des retards, chambres surbookées, difficulté à trouver toutes les infos (genre où on couche ce soir?, d'où on part demain?) mais beaucoup de gens très très gentils et toujours prêts à nous aider.. ce qui est des fois dangereux.. même si on ne connait pas la réponse, on va t'en trouver une quand même pour être gentils... toujours valider 3-4 fois chaque infos.. surtout quand tu dois rouler 25 km dans un chemin de 4 X4 impossible et monter à plus de 3000 mètres d'altitude, pour te rendre à ton hotel haut perché entre les Volcans Irrazu et Turrialba.. Mais la vue qu'on y avait le lendemin matin à 5h valait la peine qu'on s'était donnée à s'y rendre.

Tite Gen et moi, on a suivi la parade (file de véhicules de locaux qui suivaient et ravitaillaient leurs équipes) on s'est fait des amis, on s'est fait peur bien souvent (non mais une chance qu'on était en 4 X 4!!!), on a failli se perdre des douzaines de fois, on a passé à des places impossibles, fait des professions de foi à chaque pont suspendu ou section de route effondrée, mais on a vraiment vécu la course de l'intérieur nous autres aussi, et on surtout eu la chance de ravitailler Mireille bien des fois, tout le long du parcours, ce qui vues les conditions (chaleur, distance, etc..) était un avantage).

Ce qui m'a le plus surpris? À chaque fois qu'on l'attendait, je m'attendais à la voir en détresse et prête à abandonner (presque la moitié des coureurs n'ont pas fini leur première journée), mais non, quand Mi arrivait, on était jamais assez vite à son goût pour lui passer eau, Pepsi, sandwiches, huile, crème solaire et Bag Balm... Pas question de perdre 2 minutes aux check points.. Combative vous dites, notre Mimi? Elle s'est fait plein de nouveaux amis cyclistes de partout dans le monde, a entre autres roulé avec la femme du champion du monde Thomas "Freitchxczxneit", et beaucoup de locaux qui lui faisait de l'oeil et lui demandaient systématiquement où était son boyfriend :)

Autre bonne surprise, les genoux ont super bien tenu le coup! Aucune douleur anormale (naturellement je parle pas du mal aux mains, fesses, jambes, bras, dos, cou, alouette...) et de la fatigue normale quand on se lève à 3 heures du mat tous les jours et qu'on fait ce genre de journée...

La température a très bien collaboré. Pas trop chaud et un peu de pluie pour se rafraîchir la première journée de course, très comfortable la 2e (plus fraîche parcequ'en altitude en bonne partie.. c'est d'ailleurs le bout qui a été le plus difficile pour elle. Possiblement en raison justement de l'altitude.. étourdissements, mal au coeur, etc.) La dernière journée, celle de 130 km, a été vraiment la plus chaude et ensoleillée.

Gilles, je pense que Mi a pas mal bien suivi tes conseils, sauf peut être celui d'être prudente dans les descentes.. Je pense qu'elle s'est payé la traite et a profité de cet avantage qu'elle a d'aller vite dans ces sections pour gagner des places. En tout cas, il me semble qu'elle arrivait en bas avant bien du monde qu'on avait vu qui la précédaient plus tôt... Elle a été finalement chanceuse, n'a jamais chuté (contrairement à plusieurs qu'on a vu qui se sont cassé un bras ou une clavicule dans la super longue descente de la 2e journée).

Aujoudhui (ndlr: lundi dernier), on est sur la côte des Caraïbes ou on profite d'une journee de vacances. Au menu, donner des nouvelles et lavage!!!

Le reste de la semaine, on joue les touristes et on profite du Costa Rica, mais à un rythme beaucoup plus relax que ce qu'ont été les dernières journées.

Au retour, je pense que qu'il faudra recommencer à remplir le ptit cochon.. Mireille ayant déjà commencé à s'intéresser à d'autres courses du genre ailleurs dans le monde!!!


Tous les résultats de La Ruta: http://www.adventurerace.com/eng/results2005.htm

INDEX