25 mai 2006: Coupes Canada 2006 : Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Je me souviens d’une époque où la Coupe Canada était un circuit fort simple, amusant à suivre, avec une belle carotte au bout du bâton. Tu prenais tes 4 meilleurs résultats sur une possibilité de 7 courses, le gagnant s’en allait automatiquement au Championnat du Monde, et ce pour les juniors, les seniors et les maîtres.

Depuis, il y a eu l’Ucéisation du secteur vélo de montagne, ce qui a entraîné le pelletage de la catégorie maître vers une caricature de championnat du monde réservée aux riches retraités, et une complexification croissante des systèmes de ranking. L’année 2006 marque un sommet inégalé dans cette complexification, au point où tout le monde est un peu mêlé dans la patente. Les documents officiels se révèlent parfois erronés, les organisateurs, les athlètes ne savent pas toujours sur quel pied danser. Un répondant à la Fédé nous a même dit et je cite : « L'appellation Coupe Canada n'existe plus », ce qui s’avère totalement faux, le cumulatif Coupe Canada faisant toujours partie des critères de sélection officiels de l’équipe nationale. Pour en avoir le coeur net, nous sommes allés cogner à la porte de Rémi Bérubé, Coordonnateur des compétitions, Competitions Coordinator à l’Association Cycliste Canadienne. LUI, y connaît ça !

MISE EN GARDE/Warning : Attention, esprits sensibles, la lecture qui suit peut devenir incroyablement plate et technique, alors si vous n’avez pas un intérêt particulier dans cet imbroglio, vaudrait mieux vous abstenir et retourner relire la page du rayon de soleil matinal.

Gilles: Allo Rémi, ça va? Je me demandais pourquoi on parlait de BSP comme d'une Coupe Canada, alors qu'elle ne figure pas au calendrier des coupes canada de l'ACC.

Chus tout mêlé, moi là....

Rémi: Salut mon copain Gilles,

Effectivement, il y a eu erreur dans cette première version. Le tout est maintenant corrigé toutefois.

L'épreuve de Baie-St-Paul ne fait pas partie du classement de la Coupe Canada. Cependant, cet événement compte comme épreuve bronze au classement ACC.

Tu peux comparer le tout avec l'UCI. L'UCI a un classement général de toutes les épreuves sanctionnées UCI (classement UCI) et une série à haut profil avec un classement indépendant (La Coupe du monde)

En 2006, l'ACC appliquera ce même principe. Un classement ACC (ie UCI) et la Coupe Canada (ie Coupe du monde). Toutes les explications sont disponibles sur notre site web.

L'épreuve de Baie St-Paul détient une sanction UCI C3 qui donnera des points aux coureurs U23/élite au classement UCI et au classement ACC pour les juniors et les U23/élite.

Gilles: Rémi, je constate une différence MAJEURE entre le systeme de l'UCI et le vôtre: l'UCI appelle "points UCI" ou "ranking UCI" le cumulatif de points UCI et elle appelle "Coupe du monde" une coupe du monde qui compte au cumulatif de la Coupe du monde. Une course qui donne des points UCI mais ne compte pas au cumulatif ne s'appelle pas une Coupe du monde.

Au Québec, on appelle BSP une coupe Canada. Soyons honnêtes, que diable. Appelons un chat un chat. C'était mon éditorial ;-)

Rémi: BSP n’est pas une Coupe Canada et le problème a été solutionné ce matin avec les gens du Mondial du vélo. Les corrections seront apportés sur leur site web et un erratum sera diffusé aux diverses associations régionales afin d’éviter toutes ambiguïtés. Merci de ta compréhension

Gilles: Content de voir que notre entretien ait déjà suscité deux corrections. Ceci dit, certains aspects restent confus, malgré la lecture des 7 pages explicatives du classement national.

Coudon, y'en a tu encore une, une Coupe Canada? Si oui, elle est listée quelque part ou bien il faut la déduire en compilant les sanctions Argent et Or, genre à Bromont c'est une Coupe canada en XC mais pas en DH?

Dans les critères de sélection de l'équipe nationale, on dit par exemple: «Top two results on Canada Cup series, using Canada Cup points system»

Veut-on dire le système de points du classement national, ou le classement coupe canada?

Sinon, à quoi sert le classement national?

Rémi: Voici les Coupes Canada 2006

XC
Bromont
Tremblant
Harwood Hills
Whistler
Mt Washington

DH
Bromont
Tremblant
MSA
Mt Washington

XC NC (NDLA: NC doit vouloir dire national Championship)
Sun Peaks

DH NC
Whistler

Gilles: Merci Rémi, et pardonne mon obstination, j'essaye encore de comprendre. :-)

selon ce calendrier:

Bromont DH est certifié Bronze, tout comme MSA DH Femmes ou BSP XC. Dans le cas de BSP, le bronze ne donne pas droit au cumulatif tandis que ça marche pour les autres?

Rémi: Sacré Gilles!!!

Ce calendrier est celui des événements comptant au classement national. Le calendrier de Coupe Canada doit être tiré de celui-ci.

Pour le DH, tous les événements UCI de classe HC,1, 2, ou 3 comptent pour la Coupe Canada

Pour le XC, tous les événements UCI de classe HC, 1 ou 2 comptent pour la Coupe Canada

Pourquoi pas les UCI 3 pour le XC? La différence principale est au niveau des bourses obligatoires qui doivent être remises. C’est pour cela que BSP (UCI 3) et Campbellton (UCI 3) ne font pas partie de la Coupe Canada. Par contre, ils feront partie du classement national.

Le classement national sera un outil de plus pour l’évaluation de talent, mais surtout, (servira en deuxième instance pour les élite après le classement UCI) à placer les coureurs sur la ligne de départ des championnats nationaux.

J’espère que tu as tout compris finalement!!!

Gilles: Ah mais oui, c’est clair comme de l’eau de roche, maintenant que c’est tout bien expliqué. Maintenant on va transmettre notre savoir au reste du monde. Merci beaucoup Rémi. Ah oui, et pour les coureurs qui se demandent pourquoi ils paient plus cher pour s’inscrire à une Coupe Canada qui ne leur donne rien de plus qu’une bonne vieille Coupe Québec, c’est bien simple, dites-vous que plus la sanction UCI est élevée, plus les organisateurs doivent donner des bourses élevées et plus ils ont le droit (pas l’obligation) de charger cher pour l’inscription. Vous encouragez en quelque sorte notre élite canadienne. Et dites-vous que le Canada et le Québec ont avantage à tenir le plus de compétitions le plus sanctionnées UCI possible, pour garder le ranking mondial de nos coureurs et de notre pays élevés.

INDEX