21 juillet 2006: Le Raid Bras du Nord : Une affaire de famille

Les gens du Raid tenaient une conférence de presse hier et les représentants du Soleil et du Journal de Québec, qui s'étaient gentiment déplacés même si aucune vedette n'était présente, (contrairement à d'autres médias qui exigent une "vedette" pour se déplacer, hé hé) nous donnent tous les détails dans leur édition de ce matin. Dominique Prescott, coureur de longue date et commissaire au développement économique, nous a promis qu'il ne manquerait pas de bananes aux ravitos cette année (c'est une joke, le BDN n'a jamais manqué de rien, vous le savez bien)

Denis Plamondon, du Club Vélo EXtrême, nous a indiqué you des sentiers avaient été rajoutés pour remplacer de la route, (4 ou 5 km dans le grand raid et autant dans le 57km). Pour le reste, on ne change pas une combinaison gagnante!

J'en reviens pas comment les gens de cette région se mobilisent et travaillent de concert pour organiser ces événements. Tout le monde s'implique: club, bénévoles, commerces, autorités. C'est vraiment une affaire de famille, une famille municipale bien vivante qui n'a pas peur de se retrousser les bras. Et en plus, ils roulent! Monsieur le maire de Saint-Raymond, Roland Dion, nous a annoncé qu'il serait de retour cette année encore pour le petit bras, même s'il n'est pas en campagne électorale. Le député provincial de Portneuf, Jean-Pierre Soucy, était présent lui aussi. Lui qui avait terminé le 30km l'an dernier avec encore du jus est mis au défi de passer au 57km! L'autre député de la région, qui chauffait les autobus du Raid Pierre Harvey dans le temps, n'était pas présent. Pascal Cothet, le nouveau président de la Corporation de développement économique de Saint- Raymond, (et distingué chef à l'Auberge La Bastide) a fait bien attention de ne pas s'engager à participer mais on le met au défi lui aussi, je suis sûr qu'il peut survivre au 15km!! Il faut tordre un bras aussi à Jacques Alain, big boss de l'aluminerie Alcoa de Deschambault, qui a fait la gaffe de nous avouer qu'il n'a pas d'excuses familiales cette année. Lui qui a compétitionné sur route à l'époque très très très lointaine de Louis Garneau et Marc Blouin et qui roule encore régulièrement, n'a plus le choix, il devra sortir son vélo de montagne des boules à mites et nous accompagner! Isabelle Jobin, directrice de la Chambre de commerce, sera trop occupée pour se joindre à nous, mais elle s'entraîne fort quand même sur son beau Giant Anthem flambant. Une autre convertie.

Frédéric Asselin, directeur de la Vallée Bras-du-Nord, a été (re) converti récemment au vélo lui aussi. On l'a vu sur une nouvelle monture en mission d'exploration aux Kingdom Trails, et à Coaticook pour aider à la corvée et connaître les gens d'IMBA et de l'ADSVMQ. Il assistait sans mot à la conférence de presse quand soudain, j'ai surpris un grand éclair lumineux qui le frappa derrière la tête, une illumination divine, une idée qui lui a explosé en pleine face!... Oui, c'est cela! ...Exploiter l'énorme potentiel de la Vallée pour la pratique du vélo de montagne. Tracer et baliser tout un réseau de sentiers pour que la Vallée Bras-du-Nord devienne la destination la plus hot de vélo au Québec! Un petit "royaume" à moins d'une heure de Québec. Qu'en dites-vous?

INDEX