13 août 2007: Transrockies report, jour 1

Jour 1 (33km, 1250m de dénivelé)

Nous voilà une nouvelle fois au Transrockies, au départ, dans la station de ski de Panorama. Le site est superbe, la température idéale, l'organisation bien rodée.

Il y a ici quelques équipes du Québec, je vais essayer de pas en oublier.

Team Zoot allures, Dan Auclair et Francois Amyot, maitres 100 +
Team Lessard/Cycles Lambert, Mireille Montminy et Michel Bujold, open mixte
Team Kona/Le pédalier, Isabelle Cantin et votre humble serviteur, mixte 80+
Team Devinci, Alexandre Boutin et Martin Delisle, open men
Team Velo Epic, Bruno Normand et Stefan Muller, open men
Team RB2, Robert Bessette et Richard Bourbonnière, maitres 80 +.

C'était la première journée aujourd'hui. Une toute petite ride pour commencer, à peine 33 km. Un dénivelé total de 1139 mètres, dont les premiers 1100 se trouvaient entre les km 2.2 et 8.8. Faites le calcul vite, vous allez voir que ça monte en maudit. Montée granny pour une couple de km, suivie d'un hike-a-bike de fou à flanc de montagne en devers dans du sable mou. Tout le monde à la file indienne, aucune place pour dépasser. Après une heure et demie de course, on était pas encore rendus en haut de la passe.

Mais ça allait bien. Jusqu'à ce qu'Isabelle ne crève dans le début de la descente. Le latex a pas pu boucher le trou, on essaie de regonfler avec une cartouche sans succès. On met un tube, on regonfle, le tube pète. On rajoute une patch à pneu, un nouveau tube, on regonfle, ça tient. Au moins 10 minutes de perdues. Y nous reste un tube et pus de cartouches, donc faut prendre ça mollo pour la descente. Dites ça à d'autres, Isabelle est en feu et veut rattrapper le temps perdu. La trail est malade. C'est à flanc de montagne, à 45 degrés, 6 pouces de large, avec un ravin infini à droite. Des bouttes, j'ai vraiment la chienne. Les vues sont écoeurantes, mais c'est pas trop trop le temps de regarder. Ensuite commence la descente dans le bois, avec ses 36 switchbacks, faits pour la randonnée pédestre, donc parfois très serrés. Isabelle dépasse les gars qui chokent et mettent le pied à terre. Ça passe ben juste la première fois, mais pas la deuxième. Zab se ramasse coincée entre 2 arbres, encore clippée. On se met à deux pour la sortir de ce piège.

Ça descend de même pour un grand boutte. On longe ensuite un autre précipice, avec une grosse rivière dans le fond. La trail et le paysage sont sublimes. On aboutit dans la ville d'Invermere, le campement est monté près de l'école secondaire.

On prend connaissance des résultats. Les Zoot allures auront droit au maillot de leaders. Notre équipe est deuxième, à au moins 15 minutes des premiers. Lessard/Lambert sont huitièmes, Devinci sont 22èmes, RB2 32ème, Vélo Epic je sais pas. Après la file des toilettes, nous sommes dans la file du souper.

60 km demain, dont une section de descente "hardly rideable, use caution". On verra ben.

INDEX