3 mai 2009: Le Gendron report: Mike Cup # 2 2009

Au moins une douzaine d'athlètes, un temps venteux, un fond sonore de chain saw, un parcours qui ressemblait à celui de la première édition, des spectateurs en Jeep, en «4 roues» et en moto, un participant «bibitte» , un ravi, un 29" et enfin des participantes.

Et Michel Leblanc n'y était pas!

Une fois le balisage fait et les directives données par le père, la vague des bibittes a été lancée, (le fils Zac) sous un concert de cris d'encouragement à rendre jalouse une équipe de hockey pee-wee. Il était tellement boosté qu'il a fait spinner sa roue arrière au départ.

Puis le reste du peloton a entrepris la longue montée de garnotte et le reste du parcours. Ça chassait pas mal entre Dgilz, Jonathan Boucher et Steven Flindall. Suivaient aussi d'autres pelotons qui se donnaient à fond. Y a pas à dire, une Mike Cup ça change des heures de spinning dans la cave ou en gym : on court après du vrai monde, pas des images vidéo ou mentales.

En bonus pendant nos tours, sont arrivés 3 «4 roues» qui nous regardaient et nous encourageaient : la bouette c'est comme la route, ça se partage.

Cocasserie 1 : au début du tour de chauffe, un Jeep essayait doucement de passer dans le sentier. Une expérience timide qui s'est soldé par un demi tour. L'aventurier aurait été bien mieux servi par un vélo. Mais quand tu veux mettre de la bouette sur une Jeep, ce n'est pas nécessaire de dire comment elle s'y est trouvée.

Outre le fait que sur la montée et descente, les cyclistes se rencontraient, il y avait aussi un petit thrill supplémentaire : un gros camion avec remorque était stationné sur la presque totalité du sentier vers la fin. C'est lui qui avait amené les opérateurs de chain saw qu'on entendait. Mais l'important c'est qu'il ne bougeait pas; il fallait le contourner avant d'entamer le dernier droit, pour ensuite tourner à la bouteille de bière et entreprendre le tour suivant.

Cocasserie 2; la semaine dernière nous traversions un petit ruisseau (pour amateurs de mots croisés : en fait nous traversions un ru) dont l'eau n'avait pas trop réchauffé pendant la semaine. Lors du placotage d'après course chacun faisait remarquer qu'il avait le pied droit mouillé et plus ou moins gelé. Je laisse à d'autres le plaisir d'en trouver la cause.

Au dire des participants des deux éditions, le parcours a été fait plus rapidement; c'est la forme qui revient, yessssss!

Un gros merci à Dgilz pour l'organisation et évidemment, celui-ci, fidèle à lui-même , il a troqué les bagels virtuels pour des beignes virtuels …promis.

Au moment où ces lignes sont écrites (samedi soir), DSA doit déjà roupiller, car voyez-vous, il a mis Mike Cup #2 à son agenda du 2 mai juste dessous la mention entraînement raid 75 km.

Et Zac a fait un tour complet, il a même traversé le ruisseau sous les conseils experts de Mathieu Grenier. Il ne pouvait trouver mieux. Mat lui a dit de marcher sur les roches en gardant les deux mains sur le canot…oups, je voulais dire sur le vélo.

Un bien bel après midi pour tous.

La semaine prochaine ce sera le Mont Laura à St Raymond. Fera-t-on la montée que Yelo adore tant? Je devine que le club Vélo Extrême va être en force à cette édition. Un nouveau maillot?

Rappel :le site offre une section co-voiturage. Elle peut être utile.

Merci à Josée Boivin pour les photos en l'absence de Manon Bourque:

INDEX