28 juin 2009: BC Bike Race, Jour 1

Quelle magnifique et fanstastique journée! Beau soleil, 20 degrés, la course est partie en plein à l'heure. Ça a pas trop bouchonné en entrant dans les sentiers après 2km de montée en asphalte. Après ça, ce fut un enchaînement de sentiers larges et roulants, une montée de 30 minutes sur les flancs du Mont Seymour, puis la descente redoutée de tous, Severed Dick. Elle nous réservait quelques surprises intéressantes, genre un petit pont qui commence large et qui finit sur un 2 x 4. Ou qui commence bas et monte à 6 pieds de haut sans que tu aies le temps de changer d'idée. Ou une drop de 2 pieds de haut sans avertir. Tout ça dans un décor de forêt du BC avec des pins gigantesques et de la mousse partout. On a marché la moitié de la trail, comme un peu tout le monde autour de nous, mais pas grave.

Après un autre enchaînement de singletracks roulants, on a frappé la deuxième montée, celle du Mont Fromme, où Isabelle a enfin pu bénéficier d'un peu de poussette. Ensuite, on a enfilé dans Pipeline, superbe trail très difficile itou, où on a dû marcher plusieurs sections et où on s'est fait plaisir sur d'autres. Isabelle m'a épaté une couple de fois, mais pas autant que Mireille Montminy, qui nous a dépassés sur un enchaînement de drops de roche où je n'aurais jamais osé poser la roue.

Comme première journée, c'était vraiment bien! juste 29 km, mais DE QUALITÉ! :-) Ça nous a pris deux heures et demie, presque une heure de plus que le gagnant! On a goûté à un condensé du meilleur des trails du North Shore. Ça donne juste l'envie de déménager ici. Quel paradis! Et quel travail investi par les cyclistes ici. Chaque tournant, chaque drop était pavée de roches. Des heures, des années de SECS furent consacrées à ces trails, et on n'a pas manqué de remercier la gang de NSMBA en passant devant leur tente sur le parcours.


Le campement mobile de la BC Bike Race est installé à Lynn Valley


et on chille tout l'après-midi avec les amis québécois.


On a encore une fois un bon set-up, gracieuseté de Phil Gagnon, avec de la bouffe en masse


de la bière pour Amyot,


le service de mécanique assuré par Martin Roy et le lavage des vélos par Phil.


Daniel Auclair porte de beaux souliers en rubber qui font l'envie de tous,
sauf quand il pile dans la marde de chien.

Demain, lever à 6h et déjeuner dans l'autobus ou sur le traversier qui nous mènera sur l'île de Vancouver pour les étapes 2 et 3.

INDEX