1er octobre 2002:
SCOOOOOP: Marc Durand à Radio-Canada tous les samedis!

Vous connaissez bien Marc Durand, notre célèbre recrue du circuit régional, qui depuis huit ans animait l'émission Hebdosports à TQS. Marc a fait beaucoup pour la promotion du vélo de montagne et la nouvelle de la disparition de l'émission, en août, en a déçu plusieurs. Marc restait aux nouvelles du sport de TQS, mais tentait de garder l'émission en vie. Il a fait le tour et, mauvaise nouvelle, nous devrons bel et bien faire notre deuil de Hebdosports. Hebdosports, c'était la seule émission sur le sport amateur, c'était ce que j'appelle de l'engagement social, une façon de s'intégrer dans sa communauté. Cependant, les hautes huiles de TQS ne pensent pas en terme d'engagement social, ils pensent en terme de $$$$$.

La bonne nouvelle, c'est que Marc est encore là, bien vie et débordant d'énergie. La bonne nouvelle, il va nous l'apprendre lui-même...

Gilles: Peux-tu maintenant nous annoncer LA GRANDE NOUVELLE ?
Marc: Oui, je suis maintenant l'heureux propriétaire d'un Dodge Caravan flambant neuf ! C'est mon sixième de suite mais c'est mon premier de couleur rouge !

GILLES: Félicitations pour ton char, mais c'est pas de ça que je voulais parler.
Marc: Je sais, mais sans un POSTE DE JOURNALISTE ET ANIMATEUR de la toute nouvelle émission sportive ADRÉNALINE sur les ondes de Radio-Canada, j'aurais pas pu me permettre cette rutilante voiture !

Gilles: WOW! Tu es maintenant dans les grandes ligues! Félicitations au nom de tous tes amis de la gang du vélo de montagne! Dis-nous à quoi va ressembler le format de cette nouvelle émission?
Marc: 120 minutes, Tous les samedis dès 16h00, avec au menu tout ce qui concerne le monde du sports amateurs et professionnels avec des moyens tout aussi professionnels. Par exemple, à la première le 12 octobre, une équipe sera en direct de Zolder en Belgique pour les championnats du monde de cyclisme sur route. Diane Sauvé est la chanceuse qui se tapera Dionne, Jeanson, Bessette, les frites et la bière... Moi, je serai en compagnie de Mélanie Turgeon au PEPS pour une courte entrevue. Ce n'est qu'un début !

Gilles:Qu'est ce qui a motivé ta décision? Autrement dit, ça va être quoi les beaux cotés de la job?
Marc: Les opportunités de voyages, les moyens pour faire de la bonne télé, une émission de sport 52 semaines par année, les deux meilleurs recherchistes au Québec, le téléphone cellulaire et le laptop gratis, ma photo couleur sur ma carte de presse, un coat de ski avec un logo brodé, les dîners aux côtés de Michaelle Jean ou la blonde cute aux lèvres pulpeuses de la météo. Ah oui: le rêve de ma vie; couvrir les jeux olympiques ! C'est sûr qu'en 2004, je demande le vélo de montagne ! Go Marie-Hélène Prémont ! Oups, faudra pas négliger les autres canadiennes ! Déformation...

Gilles: Pis les mauvais cotés de la job?
Marc: Le Pont Jacques-Cartier, un 1 1/2 dans le cartier gaie, la 20 4 fois par semaine à 119 km/h, ma femme et mes enfants qui demeurent à Loretteville, mes contacts privilégiés avec les athlètes de Québec, un réalisateur dans les pattes et pu de sorties du mercredi avec le club Normandin/Centre du Bicycle Sainte-Foy.

Gilles: Hebdosports, on fait une croix la-dessus, finalement?
Marc: Hebdosports ? Qu'est-ce que c'est que cela donc ? Ha oui, ça me revient : la petite émission sans prétention de 20 petites minutes par semaine ? Oubliez ça: elle survivait depuis 5 ans grâce à Jacques Tanguay, that's it ! TQS l'a flushé pour une info-pub, y'a tu un message plus clair que ça ? UNE INFO-PUB ! Simonac, c'est dur sur l'ego. Ailleurs, nothing. TVA voulait rien savoir (je sais Monia, j'ai vérifié) pis la produire pour RDS aurait coûté une fortune tout en étant diffusé à des heures d'émissions pour enfants ou d'adultes insomniaques. Hebdosports aura été un moment unique en télévision. On la reverra peut-être un jour au canal VOX ou à Télémag 42...

Gilles: Les gens pensent que Hebdosports est disparu de la grille-horaire parce que les cotes d'écoute étaient pas bonnes. Je pense que c'est pas le cas. Peux-tu nous donner l'heure juste sur les vraies raisons?

Marc: 8e émission la plus écoutés de TQS à Québec ? C'est pas les cotes d'écoutes. OK. La v'là la raison: C'est de ta faute Gilles ! Lorsque t'a montré les seins nus des touristes américaines dans ton topo de street bike. "That's it" a dit monsieur le patron. Plus rien à ajouter. On tire la plug.

Gilles: Shit! C'est donc à cause de moi! Je croyais que tu allais signaler l'augmentation des cotes d'écoute suite à mon arrivée au sein de l'équipe, mais non...
Quel souvenir garderas-tu de ces 8 années passées à faire Hebdosports?
Marc: Un rêve devenu réalité. Une place avec mon nom au Colisée. Une carrière. La madame qui me salue timidement. La complicité des athlètes. La confiance en moi. Mon bureau à moi tout seul. Mes topos avec des gens de vélo de montagne qui éventuellement m'a fait essayer ce sport qui éventuellement m'a fait triper ben raide et...

Gilles: Et ?
Marc: Toi Gilles, lorsque t'a montré les seins nus des touristes américaines dans ton topo de street bike.

Gilles: Ce fut effectivement un grand moment de l,histoire de la TV, mais revenons-en, s.v.p. Cette nouvelle job signifie-t-elle la fin de ta carrière de compétiteur cycliste?
Marc: Bien sûr que non: J'aime bien trop le groupe de discussion pour ça! J'ai l'intention de me tenir en forme et de participer au plus grand nombre de courses régionales de Québec. J'ai juste un dilemme: Est-ce que je reste dans le magnifique club de vélo de montagne Normandin (commandité par TQS) ou j'entre dans les rangs de l'équipe RDI Mont-Ste-Anne avec Michel Jean ?
Gilles: HISSH! Méchant dilemne. Le mieux serait de partir une équipe RAD-CAN ADRENALINE full-commanditée, ça serait un excellent moyen promotionnel pour cette émission nouvelle peu connue encore du public. Arrange-nous ça pis j'embarque!

Merci Marc et la meilleure des chances dans ce nouvel emploi!


INDEX