22 janvier 2002:
L'histoire se répète au Raid Ukatak

Le Raid Ukatak bat son plein dans la région de Charlevoix, et le scénario ressemble étrangement à celui de l'an dernier. Les Finlandais ont pris l'avance et l'équipe de la région de Québec n'est plus dans la course. L'an passé, c'était Vince "da prinze" Meunier qui devait abandonner, blessé. Cette année, c'est Julie Cardinal, de l'équipe l'Aventurier-chlorophylle, qui a dû s'arrêter, blessée au genou. Les trois gars vont donc continuer seuls et l'équipe n'apparaîtra pas au classement final.


L'Aventurier-Chlorophylle, l'équipe de Québec, pour qui qu'on peut prendre, parce qu'ils sont DNF

CHIK-Atmosphère-Charlevoix, l'équipe pour qui qu'on prend. Benoît Tremblay, à gauche est entraineur du Club Cycliste de Charlevoix
J'ai eu la chance de rencontrer cette équipe fort sympathique avant le grand jour du départ. Ils étaient pourtant bien préparés, bien équipés, expérimentés et débrouillards. Ils avaient l'esprit d'équipe et la "dureté du mental" nécessaires pour traverser cette épreuve. Ils avaient confiance en eux comme si Benoît Simard leur avait donné un speech de motivation. Comme si Yvan Ponton avait cassé un bâton de hockey sur une colonne de la chambre des joueurs. Mais les blessures, on peut difficilement prévoir ça.

C'est donc ben plate qu'on aie pus d'équipe locale à encourager. On va désormais surveiller l'équipe de la région de Charlevoix, qui se débrouillent fort bien. Quant aux finlandais, c'est des méchantes bêtes. À l'heure où vous lirez ces lignes, dépendant si Bruno se pogne le beigne ou non pour mettre cette chronique en ondes, l'équipe finlandaise aura croisé le fil d'arrivée, bien en deça des délais prévus. Qui pourra les arrêter? Un indice: samedi dernier, Pierre Harvey et Jocelyn Vézina me disaient comme ça... faudrait ben se faire une équipe pour essayer ça. Mais qu'est ce qui est le plus dur à obtenir? La commandite de 4000$ ou la permission des blondes?

Le site web du Raid vous donne des nouvelles fraîches du déroulement de la course. Il y a même une fenêtre où on peut observer le cheminement de chaque équipe au moyen d'une carte couplée aux émetteurs GPS que portent les équipes sur eux. Ça doit être pratique aussi dans le cas où une équipe se perd dans la nature, comme ça arrive trop souvent. C'est probablement le même genre de système que les organisateurs du Raid Hors-Sentiers nous promettent en 2002. Un grand tableau montrant où chaque coureur se situe. Cool, hein? On n'arrête pas le progrès.

www.ukatak.com


INDEX