4 avril 2003:
Test comparatif Egg Beaters Crank Bros. vs Egg Beaters Sears

Les pédales automatiques ont connu de nombreuses améliorations depuis l’époque où Oncle Jean Coulombe expérimenta les premières pédales de vélo de montagne, des Look, très difficiles à clipper (et encore plus difficiles à déclipper, n’est-ce pas, Jean?). Les pédales Time se sont bientôt imposées pour le boueux marché du nord-est du continent et tiennent le haut du pavé depuis belle lurette.

Les pédales Egg Beaters, de Crank Bros, sont apparues sur le marché il y a une couple d’années. Leur concept est révolutionnaire car la cale sous le soulier peut clipper sur quatre surfaces plutôt que deux. Révolutionnaire, ce concept? Pas vraiment! Vous saurez que je possède des Egg Beaters dans le tiroir de ma cuisine depuis une bonne vingtaine d’années. Je suis sérieux. Ce sont des Sears, qui faisaient partie de mon troussal (singulier de trousseau) de pauvrejeuneétudiantenappartement. Ils fonctionnent toujours à merveille, alors j’ai pensé qu’un test comparatif scientifique s’imposait, afin de déterminer une fois pour toutes quel modèle était vraiment le plus performant. Nous avons soumis nos deux paires de Egg Beaters à une série de tests rigoureux. Le gagnant de chaque test est indiqué en rouge et on déterminera le meilleur au classement cumulatif.

Tableau 1.1

  Egg Beaters Crank Bros

Egg Beaters Sears Three Speed

Prix : 300 $ 25 $ su Sears, batteur électrique inclus
Poids : 310 g. la paire

115 g la paire

Efficacité dans la boue : Design aéré, laisse passer la boue. Design encore plus aéré. Surface pseudo-stainless repousse encore mieux la boue.
Facilité d’installation : S’installent en un tournemain sur le vélo.
Difficiles à monter sur batteur à œufs.

Faciles à monter sur batteur à œufs.
Difficiles à monter sur vélo, et d’apparence peu solide.

Facilité pour clipper : Clippent facilement dans toutes les situations Cales toujours B.O. chez Sears, probablement encombrantes.
Rigidité : Rigidité exemplaire, surtout avec les axes en acier. Rigidité douteuse, le design minimaliste n’inspire pas confiance.
Usure de l’axe et bearings : Usure notable de l’axe d’acier et des bearings après une saison. Design révolutionnaire éliminant les bearings.
Garantie : Excellente garantie de deux ans. Encore meilleure garantie, y reprennent n’importe quoi, n’importe quand, chez Sears.
Test du egg Beating :

Échec lamentable. Impossible de monter en neige.

Réussite totale. Œufs montés en neige en 1 minute.

Test de la crème fouettée : Texture mottonneuse. Laissent des traces de graisse dans le bol. Texture lisse et veloutée.
Test du coffre d’outils (laisser Zac le mécano toucher au coffre d’outils, qui tombe par terre sur les Egg Beaters) : S’en tirent sans égratignure. S’en tirent avec une bonne bosse.

Test du milk shake : Rien ne vaut un blender pour préparer un nourrissant milk-shake, mais pensez à toujours bien visser le couvercle.


Conclusion :
Les Egg Beaters Crank Bros ont eu le dessus sur les Sears à quatre reprises, tandis que les Sears l’ont emporté 7 fois. Nous recommandons donc les Sears pour un usage général, tout en rappelant que les Crank Bros sont efficaces quand on les limite à un usage vélocipédique. Au cas où ce test aurait laissé des lecteurs sur leur appétit, voici un supplément plus sérieux, rédigé par le Dr. Carbone, scientifique reconnu venant des pays nordiques (lire Côte nord), et qui nous a déjà éduqués sur les vertus du titane (voir Juin 2001). C’est d’ailleurs lui qui a gracieusement prêté les pédales utilisées pour le test et on le remercie.

Rapport Carbone sur les eggbeaters :
Avant je roulais sur des wellgo, copie de ritchey, meilleur que les originals locktite partout et deja graisser(juste verifier la positions des seals et si serrer), comparativement au les ritchey.

Points positif :
clippe dans tout les conditions, ou presque(reserve pour la neige)
facile a centrer, meilleur que de ritchey et leur copy wellgo
declip dans toute les conditions
bonne sensation lors du clippage et declippage
legerte
facile a demonter
garantie 2 ans sur tout, bearings et seals
calle en bronze pour eviter d'endommager le corp des pedale.

Defauts :
compatibilité avec certains souliers
aucun trouble avec les sidi
aucun trouble avec les Diadora
les souliers doivent etre modifier des 2 cotes de la cales, pour eviter
les troubles

pedale unifiée:si frappée a plat, elle vas ouvrir
ex: monter sur une roche avec la pedale va la faire ouvrir

ancien modele, pre-2003 : faiblesse au niveau des seals, en une saison, les bearings et bushings a changer (pcq concue dans l'ouest, ils n'ont pas de bouette)
changer les pedales sous garantie (contacter et verifier),je renvoie les miennes

calle qui usent vite, rotation a la mi-saison, acheter une paire de rechange

creuse les souliers, comme les pedales times, derriere la cale
solutions: utiliser des plaques de cales double et les viser dans les trou les plus haut, le body des pedales vas s'accoter sur les trous du bas.

glissante non clippée, aucune surface de contact

dur sur le tibia

modele 2003 ameliorer, double seals et possibiliter d'injecter de la graisse (yes sir)

l'axe en titane est deconseiller, 2 fois plus de chance de casser qu'un axe en acier
c'est le torque qui casses, donc, debout sur les pedales, cela ne doit pas etre beau, prix exorbitant.